fbpx
Actualités
Partager sur

Assassinat sur Facebook: le réseau social poursuivi en justice

Assassinat sur Facebook le réseau social poursuivi en justice grande
Partager sur Facebook

Facebook est dans de sales draps. Après la publication d’une vidéo d’un meurtre au États Unis . Le réseau social est poursuivi en justice par la famille de la victime pour «négligence».

Au pays de l’oncle Sam , une histoire macabre défraie la chronique. Steve Stephens , un américain de 37 ans a assassiné un homme , filmé le crime puis l’a publié sur Facebook, le 16 Avril 2017 à Cleveland. Des lors , le réseau social est accuse de «négligence». Le 19 janvier dernier , les proches de la victime Robert Godwin ont déposés une plainte rapporte la presse américaine. La victime avait 74 ans.

Laxisme ou non assistance à personne en danger ?

La vidéo du meurtre est resté plus de deux heures en ligne avant que Facebook la supprime et bloquer le compte 20 minutes après. . Cela n’a pas empêché les internautes de partager et à faire des copies.

L’ histoire est glaçante et fait froid dans le dos. En effet , bien avant cette tuerie , le meurtrier Steve Stephens avait prévenu à plusieurs reprises qu’il allait passer à l’acte. De plus , il avait tendance à poster des vidéos macabres sur sa page Facebook.

L’auteur du crime ne s’ était pas arrête la. Après sa publication , il a confirmé son geste. Et pire encore , ce dernier a avoué avoir tuer treize autres personnes sans confirmation des autorités sur place . Suite à une course poursuite avec la police , le tueur est finalement décédé le 18 Avril 2017.

Facebook monte au créneau et dénonce

Dans la tourmente ,le réseau social est catégorique « c’est un crime horrible» et signale « que ce type de contenu n’est pas autorisé sur sa plate-forme». Selon les responsables « Facebook travaillent dur pour garder un environnement sécurisé et reste en contact direct avec avec les autorités et les services de secours lorsque des menaces directes à l’ intégrité physique surviennent».

Toutefois , Selon le Wall Street Journal , une cinquantaine d’ événements violents , dont plusieurs meurtres et suicides auraient été diffusé via Facebook Live.

Oury Cisse