fbpx
Actualités
Partager sur

Armée de Terre: les attentats font exploser le nombre de candidatures pour s’engager

Armée de Terre: les attentats font exploser le nombre de candidatures pour s’engager

L'armée de Terre n'en revient pas. Suite aux attentats, le nombre de candidatures pour intégrer les forces armées françaises ont triplé.

C’est la première fois qu’un tel engouement pour l’armée à lieu en France. Les jeunes français poussent en masse les portes de l’armée pour s’engager. Depuis les attentats du 13 novembre dernier, les demandes de candidatures sur le site internet de l’armée sengager.fr ont triplé. Eric de Lapresle, colonel de l’armée et chef du bureau marketing et communication du recrutement pour l’armée de terre n’en revient pas: « c’est un phénomène totalement inédit », annonce t’il au Monde.fr. Ce phénomène a commencé lors de la période de deuil nationale, mais voulant respecter ces trois jours, l’armée n’a pas communiqué sur le sujet pensant que cette annonce pourrait être considéré comme surfaite après un tel drame nationale. Aujourd’hui, elle compte 1 500 demandes par jour contre seulement 500 avant les attentats.

Les attentats comme facteur de demandes d’inscription

Cela fait aussi suite à la demande de l’armée en en terme d’effectif. L’année 2015 était déjà exceptionnelle après les premiers attentats de janvier dernier contre Charlie Hebdo et l’Hypercasher. Le Président de la République avait alors décidé de ne pas mettre en place sa réforme de suppression de poste dans l’armée comme elle avait été évoquée dans sa campagne présidentielle. Ce qui fait qu’en 2015, 1 500 jeunes seront recrutés par les forces militaires, contre 10 000 en 2014. Le chiffre devrait d’ailleurs continuer à augmenter, 16 000 recrutements supplémentaires ont été annoncés par le chef de l’Etat pour l’année 2016 à venir.

160 000 candidatures pour entrer dans l’armée

« Même quand nous avons arrêté la publicité, les chiffres ne redescendaient pas ou peu », explique le colonel de Lapresle. Alors que l’année précédente le nombre de candidatures était de 130 demandes par jour, lors des campagnes de publicités, le chiffre restait bloqué entre 300 et 400. Malgré tout, les recruteurs tiennent à calmer les esprits suite à cet engouement. En effet, la génération en âge de postuler pour entrer dans l’armée formule généralement plusieurs candidatures ce qui ne donnent pas des chiffres individuelles. Au total, pour l’année 2015, l’armée de terre aurait reçu 160 000 candidatures à elle seule. C’est 40 000 de plus que l’année précédente.