fbpx
Actualités
Partager sur

Argenteuil: un professeur agressé en pleine rue devant ses élèves

Argenteuil: un professeur agressé en pleine rue devant ses élèves
Partager
Partager sur Facebook

Lundi matin à Argenteuil un professeur est agressé devant ses élèves. Quelques heures auparavant un lycée était la cible d’une attaque au cocktail Molotov.

Lundi matin un professeur a été agressé par deux jeunes hommes à Argenteuil. Plus tard dans la matinée un lycée de Seine-Saint-Denis a été attaqué au cocktail Molotov.

Une agression « gratuite »

L’agression ne s’est pas déroulée dans l’école primaire Paul Langevin d’Argenteuil (Val d’Oise). Le professeur rentrait d’un cours d’éducation physique avec ses élèves.

Il est environ 11h30 comme le rapporte Le Parisien. Alors qu’il reprend une élève qui tenait des propos grossiers une voiture s’arrête à leur hauteur.

Deux jeunes hommes en sortent et mettent le professeur à terre avant de le rouer de coups. L’agression ne dure que quelque minutes. D’après les syndicats enseignant les deux agresseurs ont accusé le professeur de racisme.

L’enseignant de 50 ans a été immédiatement pris en charge à l’hôpital. Tandis que la direction académique et le maire d’Argenteuil condamnent une attaque « totalement gratuite ».

Ce n’est pas la première attaque de la journée

Cette agression suit de près une autre attaque dans un lycée de Seine-Saint-Denis.

Vers 8h au lycée Hélène Boucher de Tremblay-en-France les professeurs à l’entrée de l’établissement entendent des cris. L’un d’eux, interrogé par Libération raconte qu’ils sont allés se réfugier dans le réfectoire en attendant les secours.

Finalement il s’avère que le lycée a été attaqué par des cocktails Molotov. La proviseure du lycée qui se trouvait à l’extérieur a également été frappée à plusieurs reprises.

Apparemment ce n’est pas la première fois que cet établissement était la cible d’une attaque. Le syndicat CGT Educ’action par la voix de Maxime Besselièvre dénonce dans Libération le laxisme gouvernement.

« Il y a une volonté de minimiser la situation. »

Alors que selon lui les agressions et attaques se sont multipliées depuis la rentrée, rien n’est fait par les autorités.

L’accompagnement du gouvernement

Najat Vallaud-Belkacem a réagi à ces attaques à répétition sur le personnel enseignant sur RTL.

« Cette montée de violences à l’encontre des fonctionnaires commence à faire beaucoup. Il faut condamner chacun de ces actes et déposer plainte, on les accompagne à chaque fois. »

Elle appelle également les professeurs agressés à « se poser » alors que l’école d’Argenteuil rouvre ses portes dès ce mardi. Une cellule psychologique prend en charge les élèves et les professeurs. Cependant que le professeur agressé garantissait la reprise de son poste immédiatement.