Actualités
Partager sur

Il se fait amputer de l’avant-bras après avoir manger des fruits de mer contaminés !

Partage
Partager sur Facebook

En Corée du Sud, un homme a dû être amputé de son avant-bras après avoir manger des fruits de mer contaminés par la bactérie Vibrio vulnificus.

En Corée du Sud, un homme a dû être amputé de son avant-bras après avoir manger des fruits de mer contaminés par la bactérie Vibrio vulnificus.

Il mange des fruits de mer contaminés et doit se faire amputer du bras !

Un Coréen de 71 ans a fait une malheureuse expérience : Il a dû être transporté à l’hôpital et amputé de son avant-bras. Après avoir mangé des fruits de mer crus contaminés par une bactérie particulièrement virulente ! Comme le rapporte le New England Journal of Medicine le 26 juillet 2018.

L’homme se plaignait ainsi d’avoir de la fièvre et des douleurs vives à la main gauche. Cela seulement douze heures après avoir mangé des fruits de mer crus donc.

Vibrio vulnificus, une bactérie que l’on retrouve dans les environnements marins, associée à plusieurs espèces marines. Telles que le plancton, les crustacés (huîtres, palourdes et crabes) et les poissons.

Elle vit avec les bras de sa soeur jumelle parasite dans son abdomen !

Veronica Cominguez est une adolescente de 14 ans qui vit avec les deux bras d’une soeur jumelle non-développée au milieu de la poitrine ! Elle attend donc de pouvoir subir une opération chirurgicale pour lui permettre de se séparer de sa jumelle parasite. La jeune Philippine s’envolera bientôt pour la Thaïlande, pour enfin se faire opérer.

Veronica a vu le jour avec deux petits bras attachés à sa poitrine. Des doigts malformés ont aussi poussé. Et les ongles aussi ! Elle doit ainsi s’en occuper et couper les ongles qui poussent !

Car les membres vivants attachés à son ventre continuent de pousser malgré le fait qu’il n’y ait pas de cerveau vivant lié.

« Quand j’étais petite, on pensait que ce n’était qu’un pied. Mais en grandissant, ça a pris plus d’importance », raconte Veronica. Ça pend et ça balance. Le liquide qui sort de l’ouverture sent très mauvais, comme des excréments humains ».

Les villageois ainsi qu le gouvernement local ont rassembler de l’argent pour aider à Veronica. Elle rejoindra bientôt la Thaïlande pour se faire opérer.