fbpx
Actualités
Partager sur

Aliens: une étoile pourrait prouver l’existence de vie extra-terrestre

Aliens: une étoile pourrait prouver l’existence de vie extra-terrestre

Une étoile qui scintille d'une manière unique pourrait prouver l'existence de vie extra-terrestre.

Les scientifiques ont ils découvert une civilisation extra-terrestre? Il semblerait que ce soit une possibilité. Cette étoile s’appelle KIC 8462852 et fait déjà fantasmer les passionnés d’OVNI. Si le nom n’est pas très évocateur, c’est normal. Mais cette étoile est observée depuis quelques temps et les scientifiques se posent toujours la question de, Pourquoi? « Nous n’avions jamais rien vu de tel », déclare Tabetha Boyajian, une astronome de l’université américaine de Yale, au New Scientist. « C’était très étrange. Au début, nous suspections une erreur dans la collecte des données ou un défaut de notre télescope, mais nous avons vérifié: tout s’est déroulé normalement », ajoute t’elle selon les traductions de BFMTV.

L’étoile scintille de manière irrégulière

La raison de cet étonnement est simple. Située à 1 480 années-lumières de la Terre, l’étoile ne brille pas comme elle le devrait. En effet, son scintillement est à intervalle irrégulier. A un moment, qui revient presque comme un cycle, la lumière se réduit de manière brutale, comme si une chose passait devant l’étoile. Pour les scientifiques, il pourrait s’agir d’une mégastructure d’origine artificielle qui serait en rotation autour de l’étoile. Découverte en 2010, l’étoile est en observation depuis ce temps là. Habituellement, ce procédé permet de définir si un orbite tourne autour de l’étoile, mais dans un ça comme celui là c’est impossible, car le scintillement n’est pas régulier dans le temps. Sur 150 000 étoiles déjà observées, c’est la seule à présenter une caractéristique comme celle-la.

Ce n’est qu’une hypothèse

« Cette découverte nous a laissé totalement perplexes. Pour chaque hypothèse soulevée, il y avait toujours un contre-argument », explique Tabetha Boyajian. Publiant un livre, elle a fait intervenir Jason Wright, un chercheur spécialiste de la recherche de civilisations extraterrestres. Celui a déclaré à Slate « Quand Tabetha Boyajian m’a montré les données, j’ai été stupéfait, face à des données inexplicables, l’influence d’éventuels aliens doit toujours être la dernière hypothèse envisagée. Mais dans ce cas précis, ce que l’on observe ressemble à ce qu’on pourrait attendre d’une civilisation extraterrestre ». Mais attention, cela n’est qu’une possibilité et l’astronome précise bien que rien n’est sûr, c’est simplement une hypothèse.