fbpx
Actualités
Partager sur

Airbnb : Un jeune américain aurait été séquestré et agressé sexuellement par une hôtesse en Espagne

Airbnb : Un jeune américain aurait été séquestré et agressé sexuellement par une hôtesse en Espagne

En Espagne, un jeune américain de 19 ans aurait été séquestré et agressé sexuellement par une hôtesse d'Airbnb. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les circonstances de l'incident.

Jacob Lopez est un jeune américain de 19 ans. Parti en vacances à Madrid via le site communautaire Airbnb, qui propose à des particuliers de sous-louer leur appartement ou leur maison à d’autres particuliers, son séjour a viré au drame. Le New York Times rapporte que l’adolescent avait loué, au début du mois de juillet, une chambre dans la capitale espagnole. A sa sortie du métro, c’est son hôtesse qui l’accueille puis le conduit jusqu’à chez elle. La femme est transgenre, né homme mais vivant en tant que femme.

Menacé par des couteaux de cuisine

Au domicile de la femme, elle aurait tenté d’embrasser Jacob Lopez. Celui-ci refuse et se voit alors menacé par des couteaux de cuisine par son hôtesse. Elle fini par le séquestré dans son appartement. Quand bien même, Jacob réussit a envoyer un texto à sa mère, qui se trouve de l’autre côté de l’Atlantique, dans l’Etat de Rhode Island. Inquiète pour son fils, elle contacte instantanément le site de location entre particuliers pour signaler l’incident. En vain, car Airbnb refuse de lui communiquer l’adresse de l’appartement madrilène et lui donne le numéro de la police. Mais au bout du fil, la mère n’aura pour seule réponse que le bip sonore de la plateforme téléphonique.

L’agresseur présumé taxe le jeune touriste de transphobie

Jacob réussi finalement à convaincre son hôtesse de le laisser partir. Pour se faire, il explique qu’il est attendu par ses amis, qui seraient susceptibles d’appeler la police s’ils ne le voyaient pas arriver. Pendant ce laps de temps, la victime dit avoir été agressé sexuellement. Mais l’agresseur présumé nie les faits. Elle soutient que la relation était consentie et accuse le jeune homme de transphobie. Airbnb a expliqué au New Tork Times que l’employé contacté par la mère de l’adolescent pensait que l’agression avait déjà eu lieu lors de son appel. « L’entreprise  apprendra beaucoup de cet incident et clarifiera ses procédures pour que les équipes contactent automatiquement les autorités si un problème urgent est reporté ».

Le touriste américain est depuis retourné dans son pays et a porté plainte. Une enquête de la police espagnole est en cours faire la lumière sur cet événement.