fbpx
Actualités
Partager sur

Agression sexuelle: Violée une première fois, elle se fait de nouveau violer par son sauveur

1000 fille violer deux fois
Partager
Partager sur Facebook

En Angleterre, dans la nuit de mardi à mercredi, une jeune fille entre 14 et 15 ans a passé la pire nuit de sa vie. En effet, alors qu’elle se fait violer une première fois, voici que la malchance s’abat sur elle, et la frappe une seconde fois. Son sauveur n’aura été d’aucun secours. La police tente toujours de connaître l’identité des possibles coupables du deuxième viol.

 

Angleterre : elle se fait violer deux fois

 

Alors qu’elle rentrait chez elle, un premier homme l’isole de la station de train de Birmingham. Il est 19 heures et le quartier est très calme. Celle-ci tente de se défendre, mais en vain. Son agresseur est ensuite parti en courant. Laissant la jeune fille sur place, sans défense et complètement traumatisée. Une fois cette première agression terminée, son calvaire était loin d’être fini.

En effet, puisque complètement perturbée après ce violent traumatisme, la jeune fille a appelé à l’aide. Mais l’aide en question n’en était pas une. Une voiture s’arrête, l’emmène avec elle. Le conducteur s’en prends de nouveau à elle, avec l’aide présumée d’un complice. Elle se fera violer une seconde fois. Ils laisseront la pauvre fille errante dans les rues à 2h du matin.

 

Angleterre : un premier coupable retrouvé, un autre recherché

 

La police s’est rapidement saisie de l’affaire. Samedi, elle a réussi à récupérer les vidéos de surveillance de la station où s’est déroulé le viol. Ainsi, le coupable du premier viol a été arrêté et est actuellement jugé. Le second reste introuvable. La police a lancé un appel à témoins dans le quartier de Birmingham. Elle recherche un homme d’1m67, environ 34 ans.

Les autorités ont aussi indiqué que l’homme était légèrement bedonnant, asiatique et avec d’énormes biceps. Aujourd’hui, la fille se repose et est suivie psychologiquement pour s’assurer qu’elle ne développe pas de traumatisme supplémentaire. Espérions qu’elle s’en sorte et qu’elle puisse continuer à vivre pleinement.