fbpx
Actualités
Partager sur

Accident: une collision entre un bus et un camion fait 42 morts

Accident: une collision entre un bus et un camion fait 42 morts

C'est une tragédie qui a frappé la France ce matin. Un accident qui a impliqué une collision entre un bus et un camion a fait près de 42 morts.

C’est une catastrophe comme il n’en existe que très peu… Un camion et un bus sont entrés en collision dans la commune de Puisseguin près de Libourne dans le département de la Gironde. Le bilan est lourd, il est porté à 42 morts, 41 passagers du bus et le chauffeur du camion. Le drame s’est produit sur la route départementale 123. Parmi les survivants, huit sont blessés dont quatre dans un état grave. Deux souffrent d’un traumatisme crânien et les deux autres sont gravement brûlés. Le chauffeur du bus a lui eu de la chance est en est sorti indemne. Le bus transporté des personnes âgées membres d’un club du troisième âge qui se rendait en excursion dans les Landes.

Le camion serait responsable de l’accident

Pour l’instant, il est encore difficile de déterminer les causes de l’accident. Selon Dérard Dupuy, le second adjoint au maire de la commune de Puisseguin, « le bus n’est apparemment pas du tout en cause ». Le maire lui, a précisé que selon les premiers éléments de l’enquête, « Le camion est arrivé face au bus et le chauffeur se rend compte qu’il ne peut pas l’éviter dans route sinueuse ». Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer précisément les causes. Il s’agit de l’accident de la route le plus meurtrier dans l’Hexagone depuis celui de Beaune en Bourgogne. Cette accident qui date de 1982, avait causé la mort de 53 personnes dont une majorité étaient des enfants.

Les politiques viennent aux chevets des blessés

Alain Juppé, le maire de Bordeaux et élu des Républicains, s’est rendu sur les lieux du drame ce matin même pour venir aux contacts des familles des victimes et constater l’étendue des dégâts. De leur côté, Manuel Valls, le Premier ministre et Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur étaient attendus sur les environs de 11h30. Le périmètre de l’accident a été bouclé, et près de 200 gendarmes ont été mobilisés pour ce drame.