fbpx
Actualités
Partager sur

#SiLesFemmesParlaientCommeLesHommes : les femmes prennent leur revanche sur twitter

#SiLesFemmesParlaientCommeLesHommes : les femmes prennent leur revanche sur twitter

Quoi de mieux qu’une bonne dose d’humour pour renverser les préjugés ? C’est justement le jeu auquel les femmes se sont prêtées sur Twitter

La semaine dernière, le hashtag «  si les noirs parlaient comme les blancs » avait envahi les réseaux sociaux. Vraisemblablement, l’inversion des rôles et un jeu auquel les internautes aiment se prêter, puisqu’aujourd’hui, une nouvelle tendance se dégage sur twitter : « si les femmes parlaient comme les blancs. »

Un phénomène sur la toile

« Comment ça se fait qu’un homme soit aussi bien placé ? Il a dû passer sous le bureau pour en arriver là », « Laisse-moi te toucher les couilles, t’en as deux vas-y » ou encore « Chéri, je t’ai trompé avec mon secrétaire, mais c’était que du cul. » Aujourd’hui, de nombreux tweets accompagnés du fameux dièse : «  si les femmes parlaient comme les hommes » ont fleuri sur la toile. En effet, en écho au hashtag racial de la semaine dernière, cette fois-ci, c’est au genre que les femmes s’en sont prises, et à cœur joie. La démarche n’est certes pas neuve, mais amuse toujours autant la twittosphère. Derrière ce phénomène, pour toutes les femmes qui se sont prêtées au jeu du hashtag, un moyen comme un autre de tourner en dérision le sexisme, en inversant les rôles de manière drôle.

Rire contre le sexisme

« C’est une bonne initiative qui permet d’appuyer là où ça fait mal et qui pointe du doigt un sexisme dérangeant », déclare un membre de l’association Osez le Féminisme. Selon, Claire Serre-Combe, porte-parole de l’association, twitter est le parfait outil pour ce genre de dénonciation : «  Les réseaux sociaux permettent de mettre en avant ce genre de bêtises, et d’inverser de manière drôle les stéréotypes. Ça nous a beaucoup fait rire, chez Osez le Féminisme on utilise aussi l’humour pour dénoncer le machisme » confie Claire à MCE. Car outre les préjugés, certains tweets soulèvent la gravité du harcèlement de rue et du harcèlement au travail, un problème que beaucoup de femmes vivent au quotidien.

twit