fbpx
Actualités
Partager sur

Sexisme politique: Michel Sapin et le #CulotteGate

Sexisme politique: Michel Sapin et le #CulotteGate
Partager
Partager sur Facebook

L'affaire Baupin a éclaboussé Michel Sapin. Le geste déplacé qu'il aurait eu envers une journaliste en 2015 réapparu sur le devant de la scène pour devenir le #CulotteGate

«Épouvantables», c’est ainsi que Michel Sapin a qualifié les faits relatés par plusieurs femmes qui accusent Denis Baupin de harcèlement et agression sexuelles. C’est «à la justice d’établir les faits» a-t-il tenu à rappeler, et non à «la presse ni aux personnes». Si le ministre des Finances insiste sur ce point, c’est qu’il a lui aussi été mis en cause dans une affaire similaire. Les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri ont raconté dans leur livre comment, en janvier 2015, celui qui n’était pas parvenu à «retenir sa main», avait fait «claquer l’élastique de la culotte» d’une journaliste.

Le démenti maladroit de Michel Sapin

«Il s’agit d’allégations qui sont totalement fausses», a assuré Michel Sapin. Inquiet à l’idée que l’affaire Baupin ne ramène cette histoire sur le devant de la scène médiatique, il a décidé de délivrer sa version des faits. Mardi, dans un communiqué de presse, il a expliqué avoir fait une «remarque sur sa tenue vestimentaire en posant (s)a main sur son dos». Le ministre s’est également défendu de toute «volonté agressive ou sexiste», en précisant, «Dans les minutes qui ont suivi, la journaliste a demandé à me voir en tête à tête pour me faire part de son indignation. Je lui ai évidemment présenté mes très sincères excuses».

Le Culotte Gate

Problème: un proche du ministre des Finances, témoin de la scène, aurait confirmé au parisien les faits dénoncés par les journalistes dans leur livre l’Élysée Off. Une tribune publiée en mais 2015 dans Libération s’accordait également sur ce point. Les 40 auteures signataires évoquaient évasivement un «ministre qui, nous voyant penchée pour ramasser un stylo, ne peut retenir sa main en murmurant : Ah, mais qu’est-ce que vous me montrez là ?». Il n’en fallait pas plus pour que de cette affaire naisse sur internet le #CulotteGate.

Auteur: V.O.
Crédits photo: lookdakar.com