fbpx
Actualités
Partager sur

Sète : un lycéen de 19 ans décède d’une crise cardiaque

Sète : un lycéen de 19 ans décède d’une crise cardiaque

En plein cours d'EPS, un lycéen âgé de 19 ans est décédé des suites d'un arrêt cardio-vasculaire

Un lycéen de 19 ans est décédé des suites d’un arrêt cardiaque au lycée Juliot-Curie de Sète (Hérault), durant son cours d’éducation physique.

Le lycéen souffrait de problèmes cardiaques

Hier, peu après 13h, Sébastien, un élève du lycée Juliot-Curie s’évanouit subitement alors qu’il joue au football avec ses camarades. Après avoir marqué un but, le jeune homme laisse explosé sa joie en levant les mains vers le ciel avant d’être foudroyé par un malaise.
Peu de temps après, un de ses camarades tente alors de lui prodiguer un massage cardiaque, tandis qu’un autre alerte immédiatement les secours. Quelques minutes plus tard, un camion de pompiers arrive, puis un hélicoptère atterrit direcment sur le stade municipal où jouaient les jeunes, non loin du lycée. Cependant, malgré la rapidité du personnel soignant, le décès de Sébastien est confirmé à 13h30, des suites d’un arrêt cardio-vasculaire. Le lycéen en seconde professionnel souffrait déjà de problèmes cardiaques récurrents et était équipé d’un stimulateur cardiaque implanté sur lui.

L’ouverture d’une cellule psychologique dans le lycée

Suite à ce drame, l’établissement a mis en place une cellule psychologique à destination des élèves du lycée, mais également des professeurs. Les camarades de classe de l’élève de 19 ans seraient rentrés chez eux peu après le drame, sur les conseils du proviseur du lycée. Beaucoup étaient présent lors de l’incident et bénéficieront d’un suivi psychologique « le temps qu’il faudra pour faire leur deuil ». L’ensemble de la communauté du lycée de Sete est marquée par ce décès, arrivé si brusquement. La direction pense également mettre en place une marche silencieuse la semaine prochaine, pour partager la peine de la famille du jeune garçon. En dépit du drame, les cours sont maintenus au lycée Juliot-Curie. Le proviseur s’est adressé aujourd’hui aux élèves et aux professeurs pour trouver un moyen d’exprimer « ses profondes condoléances à la famille » du jeune lycéen.