fbpx
Actualités
Partager sur

Santé: la syphilis revient en France et surtout en Corrèze

Santé: la syphilis revient en France et surtout en Corrèze

La syphilis, qui pourtant était presque disparue, fait son retour en France et notamment en Corrèze où plus de 40 cas ont été recensés ces dernières semaines.

Cette maladie, aux côtés de la petite vérole, faisait peur à tous les libertins du 16ème au début du 20ème siècle… Mais personne n’aurait pu imaginer que la syphilis puisse encore faire des dégâts considérables aujourd’hui, avec l’avènement et la prolifération du préservatif ! Cependant, le Parisien a dévoilé un chiffre incroyable sur le retour de la syphilis en France où entre 400 et 500 nouveaux cas ont été déclarés au cour de l’année 2015. Une prolifération qui a obligé le ministère de la Santé à ouvrir des nouveaux centres de dépistage public dans tous les départements de France, les Cegidd. Dans certaines régions, la syphilis pourrait même se transformer en épidémie et notamment en Corrèze, où 40 cas ont été recensés il y a seulement quelques semaines.

Un foyer épidémique qui inquiète

Interrogé par BFMTV, le docteur Bruno Abraham, spécialiste des maladies infectieuses au CHU de Brive, a déclaré qu’ « en 2015, nous avons constaté un niveau préoccupant de nouveaux cas dans notre centre de dépistage. Il ne faudrait pas que ce foyer épidémique se propage et continue de se développer cette année ». Ce retour en force de la syphilis est d’ailleurs inquiétant selon les spécialistes qui s’accordent à dire que la raison principale est liée à l’augmentation conséquente des pratiques sexuelles à risque. « Le traitement de référence, l’Extencilline, n’est plus commercialisé par Sanofi depuis 2014, et donc plus disponible en pharmacie. Les malades doivent désormais se tourner vers le Sigmacillina (…) qui n’est accessible qu’à l’hôpital », explique au Parisien Florence Lot, de l’Institut national de veille sanitaire.

Comment lutter contre la syphilis

Comment se protéger? La réponse est simple, il suffit d’utiliser un préservatif. Etant une maladie sexuellement transmissible, la syphilis est totalement retenu lors de l’utilisation de ce contraceptif. Et d’ailleurs il n’existe aucun vaccin capable de soigner ou de prévenir de ce type d’infection. Malgré tout, les personnes infectées par la syphilis se font très bien soigner par le biais de traitement antibiotiques qui sont très efficaces s’ils sont pris rapidement. Malgré tout, même si aucun cas de décès n’est recensé, cette maladie peut affecter des organes critiques comme le cerveau ou le coeur si elle n’est pas soignée !