fbpx
Actualités
Partager sur

Salah Abdeslam: les Etats-Unis prennent aussi des sanctions contre le terroriste

Salah Abdeslam: les Etats-Unis prennent aussi des sanctions contre le terroriste

Même si on ne comprend pas très bien pourquoi, les Etats-Unis ont décidé de prendre des sanctions contre Salah Abdeslam, le terroriste des attentats de Paris.

Quand les Etats-Unis veulent se mettre dans une affaire, ils vont loin. En effet, le pays à la bannière étoilée a qualifié le terroriste français, Salah Abdeslam, de « terroriste international ». Ok cela ne semble pas grand chose, mais cela permet tout simplement à la loi américaine de prononcer des sanctions à son encontre. Cette décision a été annoncée par le département d’Etat américain. Elle permettra de geler d’éventuels avoir de Salah Abdeslam sous la juridiction des Etats-Unis. Ce que cela veut dire, c’est qu’il est interdit à tout citoyen ou groupe de nationalité américaine à faire des affaires avec lui. Si cela paraît anodin, cela permet aux Etats-Unis d’enquêter sur un réseau de proche éventuel.

Des sanctions contre le terroriste aux Etats-Unis

« Le citoyen français né en Belgique Salah Abdeslam est un membre opérationnel du groupe Etat islamique en Irak et au Levant » a précisé le département d’Etat lors de l’annonce. Pour le moment, le département du Trésor et le bureau qui contrôle les avoirs étrangers ont déjà inscrit le nom de Salah Abdeslam dans la liste des ressortissants étrangers qui sont soumis à des sanctions financières par les Etats-Unis. Pour le moment, le sort du terroriste se situe entre la Belgique et la France ou il va bientôt être renvoyé en vue d’un jugement sur les attentats de Paris dont il est le seul terroriste du commando encore en vie.

Salah Abdeslam jugé en France pour les attentats de Paris

Salah Abdeslam est un Français qui vivait en Belgique dans la commune de Molenbeek, aux abords de Bruxelles. Recensé par les forces de l’ordre comme un simple caïd de banlieue, il a fuit vers la Syrie au même titre que son frère après une radicalisation. A leur retour les deux frères Abdeslam ont participé aux attentats de Paris le 13 novembre dernier. Si l’ainée des deux frères est mort en kamikaze sur une terrasse de restaurant parisien, Salah Abdeslam a fuit alors qu’il devait lui aussi se faire sauter au Stade de France selon ses déclarations aux enquêteurs. Il a été arrêté à Bruxelles le 18 mars dernier après quatre moins de cavale.