fbpx
Actualités
Partager sur

Salah Abdeslam: son avocat va porter plainte contre le député qui a visité la prison

Salah Abdeslam: son avocat va porter plainte contre le député qui a visité la prison
Partager
Partager sur Facebook

Les conditions de détention de Salah Abdeslam font polémique. Au point que son avocat va porter plainte contre le député ayant dévoilé les habitudes quotidiennes de son client en prison.

Visiblement, les conditions de détention de Salah Abdeslam font polémique. Alors que le député LR Thierry Solère, qui avait visité les locaux de la prison de Fleury-Mérogis où le terroriste est enfermé, avait publié une lettre dénonçant le confort dans lequel Salah Abdeslam. Cette fois, c’est au tour de l’avocat du terroriste encore en vie des attentats de Paris de dénoncer le comportement du député. En effet, Franck Berton a annoncé qu’il porterait plainte contre le député. Pour cela, l’avocat controversé a écrit à Jean-Jacques Urvoas, le Garde des Sceaux, dans une lettre dévoilée par le Point.fr : « monsieur le Ministre, j’ai eu la stupéfaction de découvrir dans l’article incriminé que monsieur Thierry Solère, en compagnie de deux membres de l’administration pénitentiaire, avait eu accès à la salle de vidéosurveillance de la cellule de monsieur Salah Abdeslam ». Cette accès à la vidéo est justement ce que reproche l’avocat.

L’avocat souhaite faire respecter les droits de prisonnier de Salah Abdeslam

Selon l’avocat, la position du député face au terroriste serait celle d’un touriste venant observer une bête sauvage en captivité dans un zoo. « Qu’un députe de la République profite de son mandat [et] vienne nous indiquer par voie de presse qu’il a regardé ce garçon derrière les caméras pour regarder comment il se comportait, un peu comme s’il était au zoo de Vincennes, n’a pas manqué de nous indigner », a déclaré Frank Berton sur BFMTV.

Dans sa lettre au ministre de la Justice, l’avocat va plus loin: « je vous demande solennellement, puisque je sais par la presse que monsieur Thierry Solère vous a écrit, de lui rappeler qu’un détenu, même mis en examen pour des faits d’une exceptionnelle gravité, n’en demeure pas moins titulaire dans notre République et notre démocratie de droits, et notamment celui au respect de sa vie privée dans sa cellule, surtout alors qu’il fait l’objet d’une mesure de vidéosurveillance 24 heures sur 24 », a ajouté Frank Berton annonçant aussi un dépôt de plainte à l’encontre du député.

La salle de sport privative qui fait polémique

Ce qui avait mis le feu au poudre était une lettre de Thierry Solère écrite au ministre de la Justice et dévoilée lors d’une interview dans le Journal du Dimanche. Cette lettre expliquée la surprise de voir Salah Abdeslam, en confinement, bénéficier de certains aménagements propres à sa personne et notamment une salle de sport privative, alors que le reste de l’établissement pénitentiaire est occupé à 190% de ses capacités. Selon plusieurs sources du Point, cette salle de sport ne serait qu’un simple rameur installé dans la cellule limitrophe de celle de Salah Abdeslam.