fbpx
Actualités
Partager sur

Salah Abdeslam: les autorités belges confirment que la NSA a offert son aide pour trouver le terroriste

Salah Abdeslam: les autorités belges confirment que la NSA a offert son aide pour trouver le terroriste

La police belge a affirmé que Salah Abdeslam avait pu être retrouvé après quatre mois de cavale grâce à l'aide de la NSA.

La traque de Salah Abdeslam a duré près de quatre mois durant lesquels les autorités françaises et belges ont tout mis en oeuvre pour mettre la main sur le terroriste encore en vie des attentats de Paris du 13 novembre dernier. Alors que l’arrestation dans la banlieue de Bruxelles a été spectaculaire, les autorités belges ont affirmé que Salah Abdeslam avait pu être retrouvé grâce à la coopération de la NSA, le bureau de renseignement américain. « Comme Edward Snowden l’a si bien expliqué à tout le monde, la NSA est la meilleure pour intercepter les signaux », a lancé le responsable de la police belge qui confirme ainsi des informations dévoilées par Buzzfeed News sur l’aide apportée par l’agence de renseignement américaine pour traquer Salah Abdeslam. Sur son site, Buzzfeed explique que Salah Abdeslam a été retrouvé grâce à l’intervention de l’agence, malgré que toutes les polices d’Europe étaient activement à sa recherche depuis sa fuite de Paris le 14 novembre 2015.

Salah Abdeslam trahi par le portable d’un témoin d’un enterrement

Ce sont deux agents belges qui ont expliqué aux journalistes que pour le dénicher, il a fallu attendre l’enterrement d’un autre kamikaze du Stade de France, Chakib Akrouh. Un enterrement qui a eu lieu début mars. C’est à ce moment que la NSA a pu prendre en compte les actions de Salah Abdeslam en Belgique. Car durant l’enterrement, la police belge a mis en poste une unité de police pour surveiller les funérailles du terroriste. Mais leur technologie ne permettait pas de réceptionner toutes les coordonnées sur les téléphones portables des personnes présentes à l’enterrement. Ils ont donc fait appelle à la NSA pour qu’elle mette en oeuvre ses capacités d’action et permette d’obtenir de précieuses informations sur la cavale de Salah Abdeslam. Une information qu’a confirmé un responsable de la sûreté de l’Etat belge à Buzzfeed: « nous avons fait appel à la NSA avant l’enterrement », en ajoutant que les agents de la NSA « se sont emparés de toutes les informations des téléphones présents ».

La NSA n’a pas communiqué sur cette action

Ce qui a mis la puce à l’oreille, c’est le comportement d’un des convives qui filmait en direct la cérémonie. Pour la police belge, pas d’hésitation, l’homme envoyait les images à quelqu’un qui ne pouvait pas être présent à l’enterrement du kamikaze. Au média américains, le responsable belge explique: « le gars filmait ça sur son smartphone, ça voulait dire qu’il allait envoyer le fichier à quelqu’un, hein ? ». Une suspicion qui a porté ses fruits car Salah Abdeslam a été retrouvé quelques jours plus tard dans la Banlieue de Bruxelles. La NSA a de son côté refusé de communiquer sur son intervention. Salah Abdeslam est aujourd’hui incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis dans laquelle il attend d’être jugé par la justice française.

Crédit photo: AFP