fbpx
Actualités
Partager sur

Sacs plastiques: il seront bientôt biodégradables

Sacs plastiques: il seront bientôt biodégradables

Une société française a trouvé le moyen de rendre les sacs plastiques biodégradables.

Les sacs plastiques seront bientôt biodégradables. Alors que leur distribution sera interdite à partir du 1er juillet, une entreprise française a trouvé la solution pour les rendre écologiques. Les sacs plastiques à usage unique dans les supermarchés ne sont peut-être pas amenés à disparaître totalement. La société Carbios, au sein des locaux de la Toulouse White Biotechnology, gérés pas l’Inra aurait trouvé le moyen de rendre possible la biodégradation du plastique.

Les enzymes miracles

Ces chercheurs travaillent depuis plusieurs années à essayer d’assainir la planète. Deux secondes suffisent à fabriquer un sac plastique, mais 200 ans sont nécessaire à sa dégradation dans la nature. L’équipe de recherche a testé plusieurs micro-organismes capables de dégrader les matières plastiques. Résultat : les enzymes sont capables de réaliser cet exploit. À partir du 1er juillet 2017, les sacs plastiques à usage unique devront être composés d’un minimum de 30% de matière végétale. Le procédé de fabrication est des plus simple. Lors de la conception des granulés en plastique, il suffit d’incorporer les fameux enzymes. Les objets fabriqués seront ensuite biodégradable

Sacs plastiques biodégradables : et les bouteilles ?

Programmer des enzymes pour qu’un sac plastique, dont la durée de vie est limitée, devienne biodégradable est facile. C’est toutefois plus compliqué pour une bouteille d’huile en plastique qui peut rester stockées dans un placard plusieurs mois. Pour Carbios, la solution serait d’intervenir après la collecte sélective. « On broie alors les bouteilles en plastique, on met les morceaux dans une bassine où l’on ajoute les enzymes. Elles vont découper les polymères en monomères, que l’on récupère après purification. Ils peuvent alors être réutilisés et ré-assemblés pour fabriquer de nouvelles bouteilles en plastique », explique Jean-Claude Lumaret. L’entreprise n’a plus qu’à trouver des partenaires pour entrer dans la phase d’industrialisation des ces produits plastiques écolos.