fbpx
Actualités
Partager sur

Prêtre pédophile: une lettre envoyée au Pape par les victimes d’une association de Lyon

Prêtre pédophile: une lettre envoyée au Pape par les victimes d’une association de Lyon
Partager
Partager sur Facebook

Une lettre des victimes de pédophilie du diocèse de Lyon a été envoyée au Pape. L'objectif est de trouver une oreille à qui parler provenant de l'institution religieuse.

« Nous souhaitons, Très Saint-Père, que vous puissiez être un phare dans notre nuit et que vous preniez le temps de nous connaître ». Les premiers mots de la lettre des victimes d’un prêtre pédophile du diocèse de Lyon au Pape laisse comprendre cette acte comme la dernière solution à leur problème. Celle-ci est partie en recommandé pour Rome aujourd’hui. Les auteurs sont trois personnes, piliers de l’association la Parole libérée, qui regroupe les victimes d’un prêtre soupçonné de pédophilie. Ils ont souhaité faire appelle au Pape pour lancer un dernier cri. Même s’ils ne sont que trois auteurs, toutes les victimes du prêtre Bernard Preynat dans les années 80 ont signé cette lettre pour demander audience au Vatican.

Comprendre pourquoi l’Eglise n’a rien fait

« Nous avons l’impression que notre démarche de vérité gêne, et que la parole n’est pas la bienvenue », expliquent les auteurs de la missive. Car oui, le scandale des prêtres pédophile qui a débuté aux Etats-Unis n’a fait que remonter la lenteur de la justice face à de tels actes commis par des hommes d’Eglise. Malgré leur tristesse, tous les signataires expliquent n’être « animés d’aucun esprit de vengeance » et cherche juste à comprendre pourquoi un curé a pu conserver son poste au sein de l’église alors que ses agissements étaient connus par les supérieurs de son ordre. Autre problème soulevé dans la lettre, la situation du cardinal Barbarin, qui, considéré comme un des hommes de confiance du Pape, n’a pas relevé le curé de ses fonctions.

Le pape prône une tolérance zéro face aux prêtres pédophiles

Malgré tout, à aucun moment dans la lettre, les signataires ne demandent le renvoi du cardinal. Mais les membres de l’association ne veulent qu’une chose, avoir une oreille attentive de l’Eglise vis à vis de leur situation. Et pour cela, le Pape semble être la bonne oreille. En effet, François 1er avait prôné une tolérance zéro face aux scandales des prêtres pédophiles. Lors de sa visite aux Etats-Unis, il était même allé lui-même à la rencontre des victimes. Il avait aussi pointé du doigt en février dernier, les agissements de certains évêques face aux prêtres pédophiles: « un évêque qui se limite à changer de paroisse un prêtre pédophile est un inconscient », avait-il déclaré, ajoutant que « la meilleure chose qui lui reste à faire, c’est de présenter sa démission ». Espérons simplement que le Pape aura une oreille attentive face à cette lettre.

Crédits photo: TF1