fbpx
Actualités
Partager sur

Zap politique: Jean-Marie Le Pen condamné à 25 000 euros d’amende, François Hollande sur les ondes et Bernard Debré tacle Nicolas Sarkozy

Zap politique: Jean-Marie Le Pen condamné à 25 000 euros d’amende, François Hollande sur les ondes et Bernard Debré tacle Nicolas Sarkozy

Jean-Marie Le Pen condamné à 25 000 euros d'amende, François Hollande sur les ondes et Bernard Debré tacle Nicolas Sarkozy.

Dans le Zap politique, la rédaction web de MCE a sélectionné les trois infos politiques du jour sur Twitter à ne pas rater aujourd’hui avec Jean-Marie Le Pen condamné à 25 000 euros d’amende, François Hollande sur les ondes et Bernard Debré tacle Nicolas Sarkozy.

Jean-Marie Le Pen condamné à 25 000 euros d’amende

Le 4 juillet 2013, à Nice, Jean-Marie Le Pen avait déclaré à l’encontre de la présence des Roms était « urticante et odorante ». Des propos qui n’ont pas plu au procureur de la République du tribunal correctionnel de Nice qui vient de condamner Jean-Marie Le Pen à 25 000 euros d’amende pour provocation à la haine et à la discrimination ethnique. Il a aussi demandé à ce que le compte rendu du jugement soit publié dans le journal qui avait publié les propos de Jean-Marie Le Pen. « Il décrit les Roms avec une image dégradante mais surtout qui incite à la haine en les comparant à des punaises qui vont envahir la Côte d’Azur », a déclaré l’avocate de SOS Racisme Me Patricia Suid, lors du procès. Le juge lui a donc donné raison.

François Hollande sur les ondes

Après les plateaux des JT de France Télévision et de TF1, François Hollande, le président de la République, sera sur les ondes de France Inter ce Vendredi Soir. L’objectif sera de parler des réformes et des actions du gouvernement de ces dernières semaines. Entre la réforme du travail, la déchéance de nationalité et l’inscription de l’état d’urgence dans la constitution, la parole présidentielle se fera entendre pendant deux heures sous les questions de Nicolas Demorand.

Bernard Debré tacle Nicolas Sarkozy

Le député Les Républicains, Bernard Debré, n’a pas été tendre avec son président de parti, Nicolas Sarkozy, sur le plateau de LCP Public Sénat. « Vous voyez un ancien président de la République se représenter contre le même candidat qui l’a battu, François Hollande, alors qu’il est mis en examen ? J’aimerais qu’on ait un peu plus de politique saine et compréhensible », a t’il déclaré. A la question si celui-ci pouvait rester à la tête du parti, le député a simplement répondu… « Non » ! Il a ensuite ajouté que « Nicolas Sarkozy ne devrait pas se présenter à l’élection présidentielle. Qu’il en tire les conclusions complètes. Qu’il s’en aille des Républicains ou alors qu’il nous dise : je ne suis pas candidat, mais je vais les organiser (les primaires de novembre) avec les uns ou les autres ».