fbpx
Actualités
Partager sur

Yale: Une étudiante renvoyée pour avoir acheté son prof de sport

Yale: Une étudiante renvoyée pour avoir acheté son prof de sport
Partager
Partager sur Facebook

Yale a renvoyé une élève qui a payé son prof de sport pour être admise dans l'école. Le prof passe devant le tribunal de Boston jeudi.

L’école prestigieuse de Yale vient de vivre un coup d’effroi ! Une étudiante a payé son prof de sport 1,2 millions de dollars et ainsi être acceptée dans l’école.

Ce pot-de-vin fait scandale aux États-Unis. Mais la décision de Yale est irrévocable. La jeune étudiante ne peut pas faire partie de cette école. L’école la renvoi. Tandis que le prof de sport va passer devant le tribunal de Boston dans la journée de jeudi.

Yale: Un prof acheté sans être vainqueur !

Yale précise avoir percé à jour cette mascarade depuis novembre. Et le procureur en charge de l’affaire voulait obtenir plus d’informations sur le prof de sport, Rudy Meredith. Il aurait falsifié des documents pour recommander deux élèves. L’entraîneur est poursuivi en justice pour corruption en bande organisée.

La jeune étudiante avait intégré Yale en janvier 2018. La fin est brutale pourtant, il fallait bien que cela arrive un jour ou l’autre. On ne peut pas sans cesse filouter grâce à de l’argent corrompu. Et son histoire met à jour les problèmes que vivent plusieurs facs américaines. L’école reste aux aguets pour percer d’autres problèmes de ce genre.

Yale: Plus de cinquante personnes mises en cause !

Ce scoop inattendu ne concerne pas uniquement deux ou trois personnes. Au total, une cinquantaine d’individus étaient au courant de l’affaire. Car plusieurs affaires de corruption du même genre minent les facs américaines. Récemment, c’est l’université de New Haven dans le Connecticut qui vivait la même situation. L’école a elle aussi virée l’étudiante.

Des professeurs de sport, des gens faisant partie de l’administration pour les examens, environ 33 parents d’élèves tous mouillés dans la même affaire ! Surprenant ? Pas vraiment. Car ce phénomène est une pratique courante aux États-Unis. Yale ne sont pas les premiers, ni les derniers. Les stars Lori Loughlin et Felicity Huffman ont elles aussi été aspiré dans cette affaire. En attendant le jugement de Rudy Meredith, ce sont les parents qui devraient avoir honte. Et ils devraient avoir un peu plus d’honnêteté pour ne pas mettre à mal leurs enfants…

Crédit photo : Goodnet