fbpx
Actualités
Partager sur

Régionales 2015: la gauche et la droite remportent une élection historique (infographie)

Régionales 2015: la gauche et la droite remportent une élection historique (infographie)

Les élections régionales ont donné raison à la Droite et à la Gauche. Le FN, pourtant en tête au premier tour, perd tout !

Sept régions pour les partis de droite, cinq pour le Parti Socialiste, et 0 pour le FN. Le second tour des élections régionales a complètement basculé. Alors que les régions Nord-pas-de-Calais-Picardie, Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, Bourgogne-Franche-Comté, Centre Val de Loire et PACA avait voté pour les candidats du Front National, le retour des abstentionistes et le retrait de certaines listes de gauche ont empêché le parti d’extrême droite de remporter première région lors des élections régionales.

12366694_1662632010681681_2022251139_n

Tous les partis se déclarent les grands gagnants des Régionales

« Je tiens a exprimer ma gratitude aux 6 millions qui ont voté au premier tour et quelques milliers d’autres. Merci de vous être affranchi des mains d’œuvre indécent et à la calomnie. Il convient de s’interroger sur les dérives et les dangers d’un système à l’agonie », a déclaré Marine Le Pen devant une foule venue assister à son discours après les élections régionales. Malgré tout, les politologues y voit en cette chute un symbole fort qui laisse le Front National comme un parti politique de premier tour. Pour Thierry Solère, le député Les Républicains des Hauts-de-Seine, ce résultat est une nette victoire de la droite car selon lui, « cela n’efface pas le résultat du premier tour, mais ce résultat changerait tout. Cela montre que lorsque la gauche est au pouvoir, deux choses montent : le chômage et le FN. Et le principal enseignement, c’est que la seule alternative possible au gouvernement, ce sont les Républicains », a-t’il déclaré dans les colonnes du Monde.fr.

La Gauche fait de la résistance

Malgré tout, tous les partis s’accordent pour dire que les résultats du premier tour doivent être une leçon en vue des élections présidentielles dans 18 mois. Si sur le plateau de France Télévision, Rachida Dati et Bruno Le Maire se sont entendus pour annoncer la mauvaise gestion du pays par les socialistes, ceux-ci ont annoncé par l’intermédiaire de Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti Socialiste que « les résultats démontrent une bonne résistance pour la gauche. Notre pays est en état d’urgence. Nous portons encore le deuil de 130 compatriotes. Je m’adresse à la gauche, nous ne pouvons plus continuer comme cela, nous devons trouver le chemin de l’union ensemble, nous devons forger l’espoir d’une société meilleure ».

Résultats selon TNS Sofres