fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: le sondage du jour qui encense Macron

Présidentielle 2017: le sondage du jour qui encense Macron

Emmanuel Macron joue au yoyo dans les sondages. Le candidat d’En Marche! diminue une nouvelle fois l’écart qui le sépare de Marine Le Pen.

Ce fut un weekend en demi-teinte pour Emmanuel Macron. Alors que le candidat d’En Marche! a perdu deux points en l’espace de trois jours dans le sondage Présitrack, il vient de les regagner.

Emmanuel Macron réduit l’écart avec Le Pen

C’est à n’y plus rien comprendre. Comment expliquer qu’Emmanuel Macron monte et descende dans les intentions de vote au rythme des jours ? Vendredi dernier, il était à égalité avec Marine Le Pen à 26% selon le Présitrack d’OpinionWay.

Une fois passé le weekend, cependant, on le retrouve moins en forme avec seulement 25% des intentions de vote. Il se laisse alors distancer par Marine Le Pen qui gagne un point. Mardi, rebolote, le candidat ni de gauche, ni de droite, perd un autre point. Marine Le Pen stagne, mais l’écart devient conséquent.

Emmanuel Macron n’est en effet plus qu’à quatre points devant François Fillon, qui se remet doucement de la polémique des emplois fictifs. Emmanuel Macron pourrait-il être éjecté du second tour ? Pas si sûr ! Ce mercredi midi, le Présitrack affiche une nouvelle remontée du candidat.

La principale raison : les affaires ?

Il gagne un point et se repositionne à son niveau de lundi. Dans le même temps, François Fillon perd un point à 19% d’intentions de vote. François Fillon et Marine Le Pen sont-ils en train de pâtir des affaires qui leur tombent dessus ?

Le candidat de la droite vient d’être mis en examen dans l’affaire des emplois fictifs de sa femme et ses enfants. Marine Le Pen, elle, est l’objet du livre Marine est au courant de tout … écrit par deux journalistes de Marianne et Mediapart.

Ils y recensent toutes les affaires judiciaires dans lesquelles trempent la famille Le Pen depuis des décennies. Et en particulier l’histoire de ce chauffeur privé payé au noir pendant près de vingt ans.

Au second tour, même veine pour Emmanuel Macron. Il gagne un point à 61% des intentions de vote. Pendant que Marine Le Pen en perd un à 39%.