fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: un nouveau sondage à charge contre Fillon

Présidentielle 2017: un nouveau sondage à charge contre Fillon

Conséquence logique de sa détermination bornée, François Fillon chute dans les intentions de vote, ce lundi, au profit d'un Alain Juppé non-candidat.

François Fillon paie une nouvelle fois très cher de s’accrocher à la présidentielle. Et ce, contre l’avis d’une partie de sa famille politique et des militants. Dans un sondage LCI-Le Figaro, le candidat de la droite n’est crédité que de 17% des voix. Et perd ainsi trois points par rapport au dernier sondage, daté du 23 février.

François Fillon reste en troisième position

François Fillon peine à convaincre les Français. Alors que seuls 23% d’entre eux souhaitent le voir maintenir sa candidature à la présidentielle, il continue de perdre des points dans les intentions de vote. Le candidat désigné de la droite se place ainsi en troisième position au second tour. Laissant Emmanuel Macron et Marine Le Pen se disputer la place de chef d’Etat.

Une situation qui n’est plus seulement dûe à l’affaire des emplois fictifs dans laquelle il est trempé. François Fillon paie aujourd’hui sa détermination à maintenir sa candidature. En effet, le candidat de la droite s’est positionné en victime d’un complot médiatico-judiciaire. Son appel à un rassemblement de soutien dimanche, au Trocadéro, a été très mal perçu par une partie de l’opinion publique.

D’ailleurs, une manifestation anti-corruption réunissant plusieurs centaines de personnes place de la République a eu lieu au même moment. Le but ? S’insurger de la position de François Fillon qui va jusqu’à remettre en cause le travail des magistrats.

Conséquence d’une mauvaise stratégie ?

Et le résultat de cette manifestation semble bien se traduire dans les sondages. Aujourd’hui, François Fillon n’est plus qu’à 17% d’intention de vote selon LCI-Le Figaro. Pour le Présitrack d’OpinionLab, c’est 19% ce lundi 6 mars. Cela constitue tout de même une sacrée chute qui continue de bénéficier à Emmanuel Macron.

Au deuxième tour, le candidat d’En Marche! perd deux points face à Marine Le Pen. Les voix de la droite traditionaliste de François Fillon se déplacent-elles donc vers le FN ? C’est une possibilité que beaucoup à droite craignent. C’est d’ailleurs la raison invoquée par plusieurs des élus et des cadres LR qui ont retiré leur soutien à François Fillon en fin de semaine dernière.

Alain Juppé ait définitivement renoncé à se présenter à la place de François Fillon. Mais le maire de Bordeaux semble en bien meilleure posture dans les sondages. Selon le même sondage, Alain Juppé accèderait sans difficulté au second tour avec plus de 24% des voix. Il battrait ainsi Emmanuel Macron et ses 20% d’intentions de vote.