fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Nicolas Sarkozy appelé à la rescousse de François Fillon

Présidentielle 2017: Nicolas Sarkozy appelé à la rescousse de François Fillon

Nicolas Sarkozy s’agace du “gâchis” de son travail à droite après les menaces de scission depuis le début du PenelopeGate.

Nicolas Sarkozy est de nouveau entré dans l’arène politique. Difficile pour l’ancien président de prendre du recul alors que François Fillon est empêtré dans sa campagne présidentielle.

Fillon empêtré dans une campagne impossible

François Fillon, mis à mal dans l’affaire du PenelopeGate, commence à faiblir. En effet, alors que la ligne de la droite a été de le soutenir d’abord, aujourd’hui, elle se retourne contre lui. Mardi, des frondeurs ont réclamé son retrait de la présidentielle. En faveur d’un nouveau champion de la droite prêt à réparer la vaisselle cassée.

Mais François Fillon s’y refuse. Et si certains ont accepté les conditions d’une campagne impossible, d’autres refusent de se laisser piétiner. Face à ce début de crise, il faut agir. François Fillon appelle donc Nicolas Sarkozy à l’aide.

L’ancien président rappelé de sa retraite dorée est en colère. D’après Le Lab d’Europe 1, si Nicolas Sarkozy aime bien son rôle de la figure salvatrice de la droite, il est agacé par les bourdes de son successeur.

Nicolas Sarkozy n’a eu de cesse de se poser comme le grand sauveur de la droite. Depuis son retour en 2014, après deux ans de traversée du désert, il est revenu pour sortir l’UMP de l’affaire Bygmalion.

Les Républicains sont nés de cette crise. Ils pourraient aujourd’hui mourir d’une autre. François Fillon embourbé dans l’affaire des emplois fictifs de sa femme n’arrive pas à reprendre la main sur le débat. Il a donc appelé Nicolas Sarkozy qui aurait dit, selon Le Parisien :

« Il m’a fallu deux ans pour remettre la famille en ordre de marche, et il ne lui aura pas fallu deux mois pour raviver toutes les guerres internes. Quel gâchis. »

Sarkozy agacé de la ruine de son travail

Quel gâchis, oui. C’est pourquoi ce mercredi les deux hommes vont déjeuner ensemble afin de remettre les choses à plat. François Fillon refuse toujours aujourd’hui de céder sa place à la présidentielle. Certains frondeurs se sont écrasés derrière la figure élue par la primaire.

Sur Radio Classique ce mercredi matin, George Fenech dénonce l’insistance de François Fillon. Le député LR est celui qui a fomenté une réunion de frondeurs lundi soir. Et aujourd’hui, il assume totalement son opposition au champion de la droite.

François Fillon, il y a quelques mois encore, représentait une classe politique irréprochable pour son électorat. Aujourd’hui, force est de constater qu’il ne peut plus jouer sur ce personnage. D’ailleurs, le rôle lui a déjà été volé par Benoît Hamon. Le candidat socialiste à la présidentielle a affirmé que, dans son cas, il aurait déjà abandonné la course élyséenne. C’était mardi, sur France 5.