fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Jean-Luc Mélenchon continue sa progression

Présidentielle 2017: Jean-Luc Mélenchon continue sa progression

Marine Le Pen est de nouveau en pente descendante. Et Jean-Luc Mélenchon continue son inexorable remontée dans les sondages.

Dans le dernier Présitrack d’OpinionWay, Marine Le Pen pourrait de nouveau se retrouver à égalité avec Emmanuel Macron.

Mélenchon monte, et monte, et monte…

Après avoir gagné quelques points dans les sondages, Marine Le Pen avait réussi à semer Emmanuel Macron au premier tour. Elle est ce jeudi 6 avril, créditée de 25% des intentions de vote contre 24% pour Emmanuel Macron. L’écart entre les deux favoris de cette présidentielle se réduit donc une nouvelle fois. Mais leur place au second tour n’est pas menacée. La véritable question est de savoir lequel arrivera en tête au soir du 29 avril.

En revanche, François Fillon est grandement menacé par la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la droite est toujours la troisième roue du carrosse dans cette course présidentielle. Il arrive en troisième position derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron avec 20% des intentions de sondage.

François Fillon a perdu sa place de favori

Et alors qu’il stagne à ce score depuis plusieurs jours, le candidat de la droite voit Jean-Luc Mélenchon se rapprocher dangereusement. Le candidat de la France Insoumise a été nommé grand gagnant du deuxième débat présidentiel. Il continue donc de s’attirer les faveurs de l’opinion publique. Au point de gagner un nouveau point dans les sondages.

Il est aujourd’hui crédité de 16% des intentions de vote. A moins de 5 points derrière François Fillon, il pourrait donc rapidement lui ravir sa place de bon troisième. Jean-Luc Mélenchon met définitivement sur la touche Benoît Hamon et ses 10% d’intentions de vote.

Loin derrière eux, les petits candidats se partagent le reste des voix. Nicolas Dupont-Aignan est à 3% des intentions de vote et réalise le meilleur score pour les petits candidats. Philippe Poutou, qui a réalisé une prestation surprenante lors du débat du 4 avril, est à 1%. Au même titre que François Asselineau.

Avec zéro intention de vote, Jean Lassalle, Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade sont à la traîne.

Au second tour, pas de changement, Emmanuel Macron est à 60% d’intentions de vote contre 40% pour Marine Le Pen. Ceci dit, Emmanuel Macron n’obtient que 26% des souhaits de victoire selon le Présitrack. Il devance tout de même Marine Le Pen avec 19% de souhaits de victoire au soir du 6 mai prochain.