fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Emmanuel Macron perd encore des points

Présidentielle 2017: Emmanuel Macron perd encore des points

Emmanuel Macron est sur une pente glissante dans les sondages. Et c’est Marine Le Pen qui en profite le plus au second tour.

Emmanuel Macron continue sa lente et irrémédiable chute dans les sondages. Une dynamique qui ne semble renforcer aucun des autres candidats à la présidentielle. Au premier tour, le candidat d’En Marche! perd encore un point par rapport à lundi selon le Présitrack d’OpinionWay.

Emmanuel Macron en chute libre

Tous les jours, le Présitrack d’OpinionWay évalue les intentions de vote pour les candidats à la présidentielle. Et ces derniers jours la tendance est à la baisse pour Emmanuel Macron qui a déjà perdu un point durant le weekend et en perd un nouveau entre lundi et mardi.

Le candidat du « socialo-centrisme » comme le dit si bien François Fillon, commence à défaillir. Il a pourtant été élu candidat préféré par un sondage de Paris Match. Alors comment expliquer ce soudain dédain pour le candidat d’En Marche! ?

François Fillon coule toujours plus profondément au fur et à mesure des affaires. Ce qui pousse une partie du centre-droit dans les bras d’Emmanuel Macron. Benoît Hamon ne réussit toujours pas à réunir les sympathisants de gauche. Si Yannick Jadot lui a assuré son soutien en se retirant, les socialistes sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs d’Emmanuel Macron.

Marine Le Pen prochaine présidente ?

Eux, ne perdent aucun point. Ils n’en gagnent pas non plus. Ils sont l’une des sources de votants les plus importants pour Emmanuel Macron. Et pourtant, dans l’opinion publique, le candidat ne trouve pas de voix. Cette chute qui pourrait vite devenir abyssale, dans les intentions de vote, se fait exclusivement au profit de Marine Le Pen.

La candidate frontiste n’a pas gagné de point ce mardi au premier tour. Elle est toujours en tête de course avec 25% d’intentions de vote. Mais les deux points que perd Emmanuel Macron au second tour vont directement dans ses poches. Les deux candidats sont de plus en plus proches avec maintenant 60% pour Macron et 40% pour Le Pen.

Dans l’hypothèse d’un second tour Fillon / Le Pen on observe la même dynamique. Serait-ce donc le signe que ce n’est pas Macron qui perd des voix mais bien Le Pen qui en gagne ? La candidate du Front National réussirait-elle, en mai prochain, à prendre le pouvoir ?