fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Macron passe devant Le Pen dès le premier tour

Présidentielle 2017: Macron passe devant Le Pen dès le premier tour

Un sondage Harris Interactive montre qu’Emmanuel Macron pourrait arriver en tête dès le premier tour de l’élection présidentielle.

Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont en tête des sondages depuis plusieurs semaines. Les deux candidats au coude à coude se disputent la première place au premier tour. Et si Emmanuel Macron a toujours été quelques points derrière la candidate frontiste, pour la première fois, il passe devant.

Retournement de situation au premier tour

C’est un sondage Harris interactive pour France Télévisions qui le révèle. Emmanuel Macron pourrait arriver en tête au premier tour de la présidentielle. Le candidat d’En Marche! gagne ainsi suffisamment de points pour dépasser Marine Le Pen.

Marine Le Pen est donc à 25% des intentions de vote contre 26% pour Emmanuel Macron. Ceci dit, le même sondage réalisé le 9 mars dernier donne les mêmes résultats. Emmanuel Macron est donc encensé par les 6 383 personnes interrogées par Harris Interactive.

François Fillon, lui, perd deux points et passe à seulement 18% des intentions de vote. Il réduit ainsi l’écart avec le peloton de fin, mené par Jean-Luc Mélenchon et ses 13,5% d’intentions de vote. Le candidat de la France Insoumise gagne ainsi 1,5 point dans ce sondage.

Macron possède une très (trop) large avance

Il passe devant Benoît Hamon donc, comme l’ont montré les précédents sondages de cette semaine. C’est grâce à sa performance au débat de lundi soir que Jean-Luc Mélenchon surpasse le candidat socialiste et ses 12,5% d’intentions de vote.

Nicolas Dupont-Aignan confirme également, dans ce sondage, sa lente progression. Snobé du débat par TF1, en colère sur le plateau du JT, dans l’auto-dérision dans TPMP, il gagne un point à 4% d’intentions de vote.

Et sans surprise, c’est toujours Emmanuel Macron qui l’emporte au second tour de cette présidentielle mouvementée. Ce qui surprend en revanche c’est le taux d’électeurs prêts à voter pour lui le 6 mai prochain. Le candidat d’En Marche! obtient pas moins de 65% des voix contre Marine Le Pen.