fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Marine Le Pen interrompue par deux Femen pendant son discours

Présidentielle 2017: Marine Le Pen interrompue par deux Femen pendant son discours

Lundi soir, Marine Le Pen débutait la dernière semaine du premier tour par un meeting au Zénith de Paris. Mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Marine Le Pen était au Zénith de Paris, lundi soir, pour lancer la dernière semaine de sa campagne présidentielle. Elle entre ainsi dans la dernière ligne avant le premier tour. Et doit surtout convaincre les Français qui se désintéressent d’elle d’après les derniers sondages du weekend.

MArine Le Pen, une attaque remarquable et remarquée

Ce qu’on retiendra du dernier meeting de Marine Le Pen, lundi soir, au Zénith de Paris, ce n’est pas une foule en liesse. Ce ne sont pas non plus des attaques répétées contre ses principaux adversaires. Ni des positions fortes sur certains points de son programme. Non, rien de tout ça. Ce que l’on retiendra du discours de Marine Le Pen, devant plusieurs milliers de soutiens et militants, une Femen est montée sur scène.

Elle est venue interrompre de manière spectaculaire le discours de Marine Le Pen. Pendant le meeting de la candidate frontiste, une militante Femen a fait irruption sur scène avec un bouquet de fleur à la main.

La jeune femme, brune, les cheveux attachés, a sauté sur la scène alors que Marine Le Pen déclamait son discours. Elle a jeté son bouquet de fleur devant la candidate frontiste et s’apprêtait à ouvrir son gilet révélant des inscriptions sur son torse nu. Mais elle a été violemment plaquée au sol par le service d’ordre de Marine Le Pen puis évacuée par la force par deux autres hommes. Pas un seul bruit, on l’entend à peine crier au moment de tomber, alors que les Femen sont habituellement connues pour leurs slogans.

Marine Le Pen a gardé son calme le temps que la jeune femme soit évacuée. Sur scène, elle n’a pas bougé de son pupitre. On la voit même esquisser un léger sourire quand elle aperçoit la jeune femme monter devant elle. La candidate frontiste a quant à elle attendu la fin des sifflets de ses militants avant de reprendre son discours.

Elle en a d’ailleurs profité pour se poser une nouvelle fois comme une candidate féministe, défendant les droits des femmes.

« Ces extrémistes d’extrême gauche marchent sur la tête. Voilà l’inversion totale des valeurs qui viennent perturber un meeting de la seule femme qui défend les femmes. »

Marine Le Pen, cible privilégiée des Femen

Plus tard lors du discours, une seconde jeune femme s’est levée depuis les tribunes pour hurler un slogan, torse nu. Elle aussi a été immédiatement interpellée par le service d’ordre et évacuée. Une fois de plus, sous les sifflets des militants.

Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen est ainsi prise à parti par des membres du Femen. Le collectif de féministes a déjà interrompu une conférence de presse de Marine Le Pen, c’était le 23 février dernier.

Il y a un an, le 1er mai, des Femen avait également manifesté lors du banquet républicain organisé par le Front National à Porte de la Villette.

Pour autant, Marine Le Pen se considère comme une femme féministe, défendant les libertés et les droits des femmes. Plusieurs fois, elle a cité les noms de grandes femmes féministes comme Simone Veil ou Elisabeth Badinter. Marine Le Pen a également souvent déploré que l’égalité homme-femme ne soit qu’une expression dans les textes de loi et jamais réellement appliquée.