fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: François Fillon remonte dans les sondages

Présidentielle 2017: François Fillon remonte dans les sondages

François Fillon remonte légèrement dans les sondages. Les effets néfastes de l’affaire du PenelopeGate commencent à s’essouffler.

Plus de deux semaines après les révélations du Canard Enchaîné, l’opinion publique semble reprendre confiance en François Fillon. Le candidat de la droite et du centre remonte légèrement dans les sondages.

François Fillon revient dans les sondages

François Fillon remonte la pente qu’il a dévalée brusquement après les révélations du Canard Enchaîné. Les emplois fictifs de sa femme et de ses enfants ont plombé sa campagne présidentielle, le faisant gravement chuter dans les sondages.

Seulement, après deux semaines de polémique, les sondages semblent redevenir favorables à François Fillon. Dans un sondage Ifop pour le JDD, ce weekend, 70% des sympathisants Les Républicains se disent favorables à un maintien de la candidature de François Fillon. Ils n’étaient que 64% il y a deux semaines, selon Europe 1.

Mais le candidat de la droite peine à convaincre l’électorat de gauche. 81% s’opposent à son maintien dans la campagne présidentielle. Au total, 65% des Français sont tout de même opposés à ce que François Fillon représente son parti à la présidentielle.

Se présentera, se présentera pas ?

Dès le début de l’affaire, il avait d’ailleurs promis qu’en cas de mise en examen il retirerait sa candidature. Le parquet national financier a, dans la foulée, lancé une enquête préliminaire sur ces supposés emplois fictifs. Cela aurait dû convaincre François Fillon de chercher un remplaçant.

Au lieu de ça, le candidat a opté pour une nouvelle forme de contre-attaque. Ses avocats ont déclaré dans la presse que le ONF n’est pas « compétent » pour juger cette affaire. Quant à François Fillon, il a remis sa candidature dans les mains du « seul suffrage universel ».

« La condition que je posais, c’était à condition d’avoir, en face de moi, des gens de bonne foi, » a-t-il indiqué selon Le Point. Il fait ainsi référence au complot politique qui tente de s’attaquer à sa candidature selon lui.

Au point qu’aujourd’hui, la majorité des Français (88%) pensent qu’il ne retirera pas sa candidature. Pareil pour les sympathisants Les Républicains (91%).

Cela ne signifie, en revanche, pas que les Français sont convaincus par la nouvelle ligne de défense de François Fillon. 71% des Français et 36% des sympathisants LR ne sont pas convaincu par cet argument. La proportion est encore plus élevée chez les 18-24 ans selon Europe 1, non-convaincus à 83%.

Relancer sa campagne, grâce aux soutiens de Juppé

François Fillon a donc décidé de relancer l’offensive dans cette affaire. Avec une application Fillon2017, le candidat espère relancer sa campagne sur les réseaux sociaux. La semaine dernière il a également rencontré Nicolas Sarkozy. Sans doute pour lui demander des conseils pour les dernières semaines de campagne qu’il lui reste.

Cette réunion informelle, ultra-médiatisée, a déplu aux soutiens d’Alain Juppé. Vexés que leur candidat n’ait pas été consulté sur la question, ils organisent une réunion de juppéistes selon France Info.

C’est la première fois qu’ils se regroupent depuis l’élection de la primaire. Ils espèrent, avec cette réunion, revenir au coeur du débat et surtout, venir en aide au champion de la droite.