fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: François Fillon remonte dans les sondages

Présidentielle 2017: François Fillon remonte dans les sondages

Les sondages montrent que François Fillon regagne la confiance des électeurs. Mais ce n’est pas suffisant pour accéder au second tour.

Le résultat de la présidentielle est toujours plus incertain au fur et à mesure que les affaires s’épaississent. Marine Le Pen refuse toujours de se présenter à la convocation des juges. François Fillon fait l’objet de nouvelles révélations du Canard Enchaîné.

François Fillon remonte malgré les affaires

Pourtant, le candidat de la droite ne semble pas tellement pâtir de ces nouvelles révélations. Le Canard Enchaîné révèle mardi qu’il n’a pas déclaré un prêt de 50 000 euros sans intérêts contracté auprès de Marc Ladreit de Lacharrière.

L’affaire Fillon est donc alimentée une nouvelle fois par des accusations d’enrichissement personnel et de manque de transparence. Mardi soir, quand le Canard Enchaîné a révélé les premiers éléments de l’enquête, le candidat menait un discours enflammé à Orléans. Et c’est sans doute cette ferveur qui lui a permis de gagner quelques points dans les sondages.

Mais dans la dernière mise à jour du sondage Présitrack d’OpinionLab, le candidat de la droite est le seul à gagner un point d’intention de vote. Une situation plutôt surprenante alors que sa famille politique se délite au fur et à mesure que certains cadres retirent leur soutien, reviennent, puis repartent.

Emmanuel Macron creuse l’écart

D’autant qu’aucun autre candidat à la présidentielle n’a vu sa courbe d’intention de vote bouger. En effet, Emmanuel Macron est toujours en deuxième position avec 25% des voix. Juste derrière Marine Le Pen et ses 26%.

Les deux candidats sont toujours au coude à coude dans ce premier tour. Tandis que François Fillon remonte à 21%, soit son score juste avant sa conférence de presse où il affirmait qu’il irait jusqu’au bout.

BenoÎt Hamon est toujours en quatrième position avec 16% des intentions de vote. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il stagne à 10%.

Au second tour, gros changement dans les résultats. Emmanuel Macron progresse de deux points à 62% des intentions de vote. Il laisse donc sur le carreau, Marine Le Pen qui retombe à 38%.