fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Fillon “les yeux dans les yeux” rejette les accusations d’emploi fictif

Présidentielle 2017: Fillon “les yeux dans les yeux” rejette les accusations d’emploi fictif

François Fillon, “droit dans les yeux” promet que les enquêteurs ne trouveront pas la preuve de l’emploi fictif de sa femme.

C’est nouveau ça. Pour prouver que Penelope Fillon a bel et bien travaillé pour lui, François décide de copier un certains Cahuzac.

François Fillon « les yeux dans les yeux » avec les Français

Invité de la matinale de RTL jeudi matin, François Fillon répondait aux questions d’Elisabeth Martichoux. Et s’il a bien été question de son programme. La véritable question que l’on continue de se poser est : Penelope Fillon a-t-elle vraiment travaillé ?

Penelope Fillon a été officiellement mise en examen pour trois chefs d’inculpation. La femme de François Fillon met donc dans l’embarras une nouvelle fois le candidat à la présidentielle, lui-même mis en examen.

Mais François Fillon a déjà une défense toute trouvée. La première étape c’est d’affirmer que Penelope et lui-même sont innocents. Et pour cela, François Fillon a cherché dans les archives de la République la meilleure façon de le faire croire aux Français.

Sur RTL, il utilise donc la fameuse formule « droit dans les yeux » … de Jérôme Cahuzac !

Une référence malvenue

Jérôme Cahuzac, c’est cet ancien ministre de François Hollande accusé de cacher son argent dans un compte Suisse pour échapper au fisc. Pendant plusieurs mois, il avait tenté de convaincre les médias et les Français de son innocence. En utilisant donc cette formule.

Finalement, il a tout avoué. François Fillon le fera-t-il ? Ou compte-t-il, comme c’est le cas déjà, aller jusqu’au bout ? Quitte à ce qu’on se retrouve avec un président mis en examen en mai prochain.

Deuxième étape dans le défense de François Fillon. Accuser le gouvernement. Et en particulier le fameux cabinet noir de François Hollande. Il avait même une preuve, plus qu’une simple promesse droit dans les yeux. Le livre Bienvenu Place Beauvau relate la possible existence d’un cabinet noir sous les ors de la République.

C’est ce cabinet noir qui aurait commandité l’enquête sur l’emploi présumé fictif de Penelope Fillon. Sauf que voilà ! Des journalistes de 20 Minutes se sont penchés plus en détail sur ce bouquin et ont découvert une information surprenante.

Photo à l’appui, 20 Minutes retranscrit un passage du livre qui explique très clairement que, si cabinet noir il y a, il est innocent dans l’affaire Fillon.

François Fillon va donc une nouvelle fois revoir sa stratégie communication. Changer le look de son affiche de campagne ne sera pas suffisant pour remonter dans les sondages.