fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: le petit-fils de Jacques Chirac rejoint Emmanuel Macron

Présidentielle 2017: le petit-fils de Jacques Chirac rejoint Emmanuel Macron

Martin Rey-Chirac s’engage officiellement en politique pour la première fois. Et sa loyauté est toute trouvée, dans les rangs d’En Marche!.

Il a 20 ans. Il est le petit-fils de Jacques Chirac. Et pour la première fois, il s’engage en politique. Martin Rey-Chirac est adhérent du mouvement d’Emmanuel Macron, En Marche!.

Le jeune Chirac s’engage en politique

Dès que le mouvement est né, le jeune Chirac a pris sa décision. Martin Rey-Chirac soutiendra Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. C’est une information révélée par L’Opinion. Le petit-fils de l’ancien président signe ainsi son premier engagement en politique.

Et cet engagement n’a rien d’anodin. En effet, depuis la primaire de la droite, de nombreux chiraquiens ont quitté les rangs de François Fillon pour se ranger derrière Emmanuel Macron. Le Figaro rappelle ainsi que la rancoeur entre les chiraquiens et les fillonistes est restée. Depuis que l’époque où le candidat était viré avec fracas du gouvernement en 2005.

Mais que sait-on réellement de ce jeune politicien ?

Martin Rey-Chirac est le fils de Claude et du judoka Thierry Rey. Il est le seul garçon de la famille et pour cela, il a été très chouchouté par ses grands-parents selon un article de VSD publié en octobre dernier.

L’ancien président a passé beaucoup de temps avec son petit-fils. Dans la presse people de l’époque on retrouve des photos du président, en vacances au fort de Brégançon, poussant

Il était tellement proche de son grand-père que ce dernier l’a énormément influencé. A en croire les articles de la presse à son sujet, il est, comme Jacques Chirac, un passionné d’art.

D’ailleurs Télé Loisirs rappelle qu’il a été employé au service marketing de la célèbre maison d’enchère Christie’s. Et surtout, c’est lui qui a tenu le discours d’anniversaire du Quai Branly en juin 2016. C’était la première fois que le jeune homme prenait la parole en publique.

Martin Rey-Chirac est donc parti pour prendre le même chemin que son aïeul. Aura-t-il une place de choix dans l’organigramme présidentiel d’Emmanuel Macron ? En Marche! sera-t-il son tremplin dans une vie politique plus active ?