fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: une candidature Baroin souhaitée par les militants LR

Présidentielle 2017: une candidature Baroin souhaitée par les sympathisants LR

Et si François Baroin devenait officiellement l’adversaire de François Fillon dans cette campagne présidentielle mouvementée ?

François Baroin. Son nom est ressorti à plusieurs reprises dans les médias ces derniers jours. Et pour cause. Le sarkozyste a été cité par quelques cadres LR pour reprendre en main la campagne présidentielle, plombée par l’affaire Fillon.

François Baroin encensé par les sympathisants LR

Et selon un sondage BVA pour La Tribune, c’est une hypothèse qui séduit les électeurs de droite. En effet, alors que François Fillon continue de perdre en popularité, François Baroin gagne quelques points dans les sondages.

François Fillon a en effet perdu 11 points de popularité chez les sympathisants de droite. 9 points rien que pour les sympathisants LR. Dans le même temps, le nom de François Baroin circule et les sympathisants LR le voit comme une possible alternative à la candidature de François Fillon.

Le sondage a cependant été bouclé un peu avant le renouvellement du comité politique LR de son engagement auprès de François Fillon. En effet, après que le comité politique, Thierry Solère compris, a renouvelé son soutien entier à François Fillon, la crise est quelque peu passée.

La colère froide d’Alain Juppé

Mais les déclarations d’Alain Juppé pourraient de nouveau ébranler la famille LR. En effet, dans son discours de renoncement, le maire de Bordeaux a sévèrement attaqué sa propre famille politique. Il a décidé de laisser François Fillon se charger de la réunir et regretter la radicalisation de certains militants.

Mais le pire pour Alain Juppé, c’est que le nom de François Baroin ait été évoqué. Le maire de Bordeaux, comme l’indique Europe 1, a une opinion sévère du maire de Troye.

« Moi, je n’ai pas une bonne opinion de Baroin. Il n’a pas d’idées et il ne travaille pas. »

Cette opinion n’est visiblement pas partagée par les sarkozystes. George Fenech et Nadine Morano ont en effet lancé un appel à parrainage pour le protégé de Nicolas Sarkozy. Le but est d’anticiper une éventuelle mise en examen de François Fillon le 15 mars prochain.

Cette manoeuvre non plus ne plaît pas à Alain Juppé. Sa rencontre avec l’ancien chef d’Etat et son Premier ministre a été annulé. Il est tout de même capable de sentir la manipulation politique de Nicolas Sarkozy derrière cette mise en avant de François Baroin.