fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: le résultat de douze communes annulé par le Conseil constitutionnel

Présidentielle 2017: le résultat de douze communes annulé par le Conseil constitutionnel
Partager
Partager sur Facebook

Le Conseil Constitutionnel a invalidé le résultat de 12 communes à la Présidentielle 2017. Cela est lié à plusieurs problèmes de procédure électorale.

Certains vont s’en doute crier au complot. En effet, les résultats de douze communes de la Présidentielle 2017 ont été annulés par le Conseil Constitutionnel. En effet, l’annonce faite le 26 avril est expliquée par des irrégularités notées dans des bureaux de vote. Comme c’est le cas à Ecouen, dans le Val d’Oise. Là, les électeurs ont dû signer la liste d’émargement avant de déposer leur bulletin dans l’urne… Du coup, cela ne respecte pas la procédure et les résultats ont donc été annulés.

Autre cas dans l’Ardèche. Là les habitants de Lamastre se sont rendus au bureau de vote et n’ont même pas eu besoin de présenter leur carte d’identité. Une chose pourtant obligatoire de plus de 1 000 habitants. Un problème qui a aussi été recensé dans la commune de Saint-Sauveur-Lendelin (Manche).

La Présidentielle 2017 doit respecter des règles claires

Chacun des bureaux de vote, où le scrutin de la Présidentielle 2017 a été annulé, s’est vu refuser les résultats par manque de personnel ou par irrégularité administrative. La procès verbal de chaque bureau de vote doit expliquer ce qu’il s’est passé. Si celui-ci vient à manquer ou à être incomplet, le résultat du vote ne peut pas être entériné. C’est notamment un des moyens mis en place pour éviter les fraudes.