fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Radio Londres dévoile les premières informations sur les résultats

Présidentielle 2017: Radio Londres dévoile les premières informations sur les résultats
Partager sur Facebook

Le compte Twitter de Radio Londres s'est réveillé. Deux tweets qui semblent donner des indications sur les premières estimations en Amérique.

Bien évidemment, cela reste à prendre avec des pincettes tant le message codé n’est pas réellement déchiffrable. En effet, le compte Twitter Radio Londres s’est réveillé il y a quelques minutes. Il semble indiquer les tendances de vote dans les Dom-Tom et chez les Français d’Amérique du Nord. Bien que tout soit encore flou, ces premières indications vont probablement faire jaser.

Les premiers résultats des Dom-Tom

Le premier message est apparu vers 15h30. Il y est écrit « En outre-mer, le vin rouge se vend bien. Je répète, en outre-mer le vin rouge se vend bien ». Reste à savoir ce que signifie le vin rouge. Le message aurait été clair si Alain Juppé était candidat… Malgré tout, on se laisse à penser qu’un candidat de gauche perce dans les urnes à ce moment même.

Une indication de Radio Londres sur l’Amérique du Nord

Le deuxième message reste encore plus énigmatique. « En Amérique du Nord, c’est leur projet. Je répète, en Amérique du Nord, c’est leur projet », écrit Radio Londres. Que faut-il en penser ? Le vote serait le même que celui des Etats-Unis ? Ou alors les Français du nord du continent voterait-il pour leur Justin Trudeau ? Encore une fois, le message ne semble être compris clairement que par les intéressés.

Radio Londres, qu’est-ce que c’est

Radio Londres est une page Twitter qui s’est révélée en Avril 2012 lors de l’élection présidentielle. La principale action de ce compte Twitter est avant tout de laisser des indications sur les première estimations des élections. Reprenant le principe des messages codés lors des périodes d’occupation envoyés de Londres, le compte se veut un moyen de contrer l’article 52-2 du code électoral. Ce dernier veut qu’aucune information ne fuite avant l’horaire fatidique de 20h.