fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Macron dépasse Hollande et Marine le Pen s’installe parmi les favoris

Présidentielle 2017: Macron dépasse Hollande et Marine le Pen s’installe parmi les favoris
Partager
Partager sur Facebook

Une enquête de TNS Sofres OnePoint pour Le Figaro et LCI vient de dévoiler les résultats probables à la présidentielle 2017. Et la première surprise à noter, c’est la percée d’Emmanuel Macron. En effet, selon le Figaro, il se placerait en troisième position derrière Marine le Pen et Nicolas Sarkozy (ou Alain Juppé) lors du premier tour de la présidentielle 2017. Il passerait donc devant François Hollande dans les intentions de vote. Pour le moment, seul une des ces personnalités politiques est officiellement candidate à l’élection, Marine le Pen. Nicolas Sarkozy et Alain Juppé doivent passer par la Primaire les Républicains, tandis que Emmanuel Macron et François Hollande ne sont pas officiellement candidat pour le moment. Mais dans ce cas de figure, l’ancien ministre de l’Economie serait crédité entre 15 % à 20 % des intentions de vote et devancerait largement le président actuel. Il serait d’ailleurs le candidat favori à gauche, Arnaud Montebourg ne représentant que 5 à 7% des suffrages et Jean-Luc Mélenchon (12%).

La présidentielle 2017 est totalement indécise à gauche

Le sondage réalisé pour le Figaro semble être une véritable défaite pour François Hollande. En effet, le président sortant n’arrive qu’en quatrième position des intentions de vote. Ce serait d’ailleurs une première dans l’histoire de la cinquième république, qu’un président sortant n’apparaisse pas au second tour. Ne regroupant que 11% des intentions de vote en cas de présence de Macron à la présidentielle 2017, François Hollande paierait une scission de la gauche qui multiplierait donc les candidats et diviserait son potentiel de vote lors du premier tour. S’il fait jeu égal avec Jean-Luc Mélenchon, il se retrouve loin derrière Marine Le Pen (26%), Nicolas Sarkozy (20%) et Emmanuel Macron (16%). Reste à savoir si une candidature officielle du président de la République empêcherait certaines candidatures de gauche et le ferait plus facilement remonter dans les sondages.

Marine le Pen grande gagnante du sondage mais…

Marine le Pen semble être la grande gagnante de ce sondage de TNS Sofres OnePoint pour Le Figaro et LCI. En effet, elle serait créditée de 26% des intentions de vote lors du premier tour de la présidentielle 2017. En cas de présence d’Alain Juppé, la leader de l’extrême droite française serait reléguée à la seconde place, alors que dans le cas inverse où Nicolas Sarkozy serait le candidat de la droite, elle terminerait en tête des suffrages. Si ce sondage ne révèle que le premier tour potentielle de la présidentielle 2017, le second tour serait beaucoup plus laborieux pour la candidate FN. En effet, sur un tel scénario, les votes historiquement à gauche seraient en grande majorité reportés sur son adversaire du second tour.