fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: François Fillon encaisse des dons sur son micro-parti

Présidentielle 2017: François Fillon encaisse des dons sur son micro-parti

François Fillon encaisse des dons grâce à son micro-parti. Rien d'illégal, mais cela semble déranger les plus hautes instances de Les Républicains.

Cette fois, prenons des pincettes. Non pas que l’histoire se répète, mais cela y ressemble tout de même un peu. En effet, la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 a continué de faire scandale jusqu’en 2016 avec l’affaire Bygmalion. Cette fois-ci, c’est la campagne de François Fillon pour la Présidentielle 2017 qui inquiète le trésorier du groupe Les Républicains. Pourquoi ? Car François Fillon semble être légèrement dépensier pour sa campagne.

Interrogé par 20Minutes, Daniel Fasquelle, député-maire du Touquet Paris-Plage et trésorier du parti, confirme que François Fillon encaisse des dons grâce à son micro-parti Force Républicaine. Cette affaire révélée par Médiapart inquiète les cadres de Les Républicains. Pourquoi ? Le risque de voir les comptes de campagne de François Fillon à la Présidentielle entrer dans le rouge.

Attention aux comptes de campagne pour François Fillon

« Etant donné le succès de la primaire, qui a rapporté plus de 9 millions d’euros. Et si l’on ajoute les 2 millions de dépenses engagées par le candidat de la primaire, qui entreront dans les comptes de campagne. La campagne a déjà atteint 11 millions d’euros, soit la moitié du montant autorisé », explique le trésorier. Selon lui, le candidat LR à la Présidentielle 2017 n’a pas besoin de dons pour sa campagne. « Les 11 millions qui manquent, ils ont intérêt à les emprunter. Car ils sont certains d’être remboursés par l’Etat. S’ils dépassent le plafond, cela annulera le remboursement », rappelle Daniel Fasquelle à 20Minutes.

Petite précision tout de même. Dans un précédant article paru sur MCE, Frédérique Dooghe, la responsable communication de la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques (CNCCFP) nous précisait les montants de ces dépenses électorales. Ces dépenses sont plafonnées 16,851 millions pour le 1er tour et 22,509 millions pour le 2ème tour. Si ces dépenses sont dépassées par un candidat à la Présidentielle 2017, il ne sera pas remboursé. Autrement dit, François Fillon ne pourra se faire rembourser la somme qu’en cas de second tour. Ce qui actuellement, n’est pas une certitude.

Une action qui met en danger le Parti Les Républicains pour la Présidentielle 2017 et les Législatives

Malgré tout, ces réceptions de dons pour le micro-parti de François Fillon inquiètent les instances de son propre parti. Au point que Daniel Fasquelle appelle François Fillon à stopper cette activité. « J’ai demandé à l’équipe de François Fillon de mettre fin à cette campagne de dons parallèle à plusieurs reprises », précise le trésorier. Ce dernier assure que l’équipe de campagne du candidat répond par la positive à chaque fois, mais ne semble pas stopper ces agissements.

D’autant plus que chez Les Républicains, on ne comprend pourquoi une telle action de la part de François Fillon. « Cela n’a aucun sens, c’est absolument incompréhensible et cela doit cesser. Le parti est au service du candidat », précise le trésorier à 20Minutes. D’autant qu’une telle action handicape son propre parti. « Je veux pouvoir atteindre mes objectifs pour aider financièrement François Fillon et les candidats aux législatives », explique le trésorier. Ce dernier précise d’ailleurs que le parti est dans une situation précaire. Les Républicains continuent en effet de rembourser 60 millions d’euros de dettes.