MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: un sondage montre que Fillon n’a pas encore perdu

Présidentielle 2017: un sondage montre que Fillon n'a pas encore perdu
Partage
Partager sur Facebook

Un sondage de l'institut Elabe pour BFMTV montre que François Fillon peut encore compter sur les sympathisants LR pour le Présidentielle 2017.

François Fillon n’en finit plus de sa campagne catastrophe. Le candidat LR est en effet au plus bas dans l’opinion public et ils sont nombreux à demander son départ. Ce n’est pas le cas des sympathisants LR qui se remobilisent derrière leur candidat. En même-temps ils n’ont pas vraiment le choix. En effet, selon le dernier sondage de l’institut Elabe pour BFMTV, « L’opinion en direct », François Fillon est considéré comme dynamique chez 44% des sondés et 42% pensent qu’il a une réelle volonté de changer les choses.

Au mois de février, les mêmes questions avaient été posées. Cette fois-ci les résultats étaient respectivement de 38 et 39%. Mais peut-il pour autant faire un bon président de la République ? Il y a plus d’un mois et demi, avant la sortie des affaires sur le Canard Enchaîné, 48% des personnes interrogées en étaient persuadées. Mais aujourd’hui, il ne sont plus que 36% à la penser. Pire encore sur la question de la sympathie ou le candidat de la droite est descendu de 54% à 30% dans les sondages. Surtout qu’ils ne sont que 16% des sondés à le placer dans la catégorie honnête…

François Fillon a la confiance de ses militants

Il faut tout de même noter une chose, François Fillon redore son blason à droite. En effet, ils sont 75% des sympathisants LR à croire en sa volonté de vraiment changer les choses. un chiffre qui n’étaient que 70% quelques jours auparavant. Ils sont mêmes 68% à penser qu’il serait capable de diriger le pays. Malgré tout, la baisse reste importante. Il étaient 83% à espérer voir François Fillon l’emporter à la sortie de la Primaire de la droite et du centre.

De toute façon, les sympathisants de la droite n’ont pas de réel choix. Si en effet, les cadres du parti ont un temps demandé son retrait, François Fillon n’a jamais lâché. Si les noms d’Alain Juppé et de François Baroin sont ressortis, tous ont fait défection. D’autant plus que la présentation des parrainages pour être officiellement candidat devra s’effectuer avec le 17 mars prochain. Il y a donc très peu de chance de voir un autre membre du parti se présenter.

François Fillon peine dans les intentions de vote

Malgré tout, François Fillon peine à percer dans les sondages d’intention de vote. Si auparavant, il affichait régulièrement les 20%, aujourd’hui, il descend entre 19 et 18%. Sa position de candidat mis en examen est une première dans la cinquième République. Si les sympathisants semblent lui donner leur confiance, François Fillon aura du mal à rassembler pour le premier tour. Cependant, en cas de second tour face à Marine Le Pen, il l’emporterait facilement.

Autres vidéos recommandées pour vous