fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: emploi, sécurité, le programme d’Emmanuel Macron

Présidentielle 2017: emploi, sécurité, le programme d'Emmanuel Macron

Alors que le premier tour de la Présidentielle 2017 arrive à grands pas, MCE vous propose de faire un point sur le programme d'Emmanuel Macron.

Il est celui qui devrait être le nouveau président de la République. En effet, Emmanuel Macron semble être celui qui battra Marine Le Pen au second tour. Souvent pointé du doigt pour sa jeunesse et son manque d’expérience, le fondateur de En Marche! veut essayer une politique différente selon ses déclarations. Mais qu’en est-il réellement ? MCE a pris trois points important de son programme et les détaille pour vous, afin d’en savoir plus sur le programme d’Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron veut ouvrir à la formation et laisser le choix aux entreprises

Emmanuel Macron a été ministre de l’Economie sous le mandat de François Hollande. C’est tout naturellement qu’il fait de l’emploi une de ses priorités au sein de son programme présidentielle. Afin de diminuer les emplois précaires, comme les CDD, le candidat prévoit une augmentation des charges sur ce type de contrat.

Les principaux groupes sociaux qui sont victimes de ce type de contrat sur surtout les jeunes et les chômeurs. Afin de leur faciliter l’accès vers l’emploi, Emmanuel Macron vise aussi la formation. C’est pour cela qu’il prévoit un plan pour former près d’un million de personnes à un métier en favorisant l’apprentissage durant son quinquennat. Un plan de 15 milliards d’euros sur les cinq ans sera aussi mis en avant par le candidat.

Pour ce qui est de la question du temps de travail. Le candidat souhaite conserver la forme actuelle des 35 heures en entreprise. Cependant, ce ne sera plus une obligation. Il propose en effet aux différentes entreprises de trouver un accord avec leur employé pour moduler leur temps de travail avec les besoins de chacun. 35 heures seront donc une base modifiable en fonction des accords trouvés. Un pas en avant vers les referendum d’entreprise.

La sécurité, le débat important en plein état d’urgence

Tout comme Marine Le Pen, Emmanuel Macron veut augmenter les effectifs des forces de police. Lui, prévoit 10 000 embauches en continuant l’augmentation de 9 000 déjà prévue par le quinquennat de François Hollande. Le but étant de recréer une police de proximité. De plus, il prévoit une proposition qui vise à interdire aux délinquants de fréquenter certaines zones géographiques dans lesquelles un risque de récidive est mis en avant.

Pour ce qui est du service militaire. Il ne souhaite pas le réinstaurer. Mais, en partant de la base d’un partenariat, Emmanuel MAcron souhaite former entre 30 000 et 50 000 jeunes afin de rejoindre les réserves de l’armée.

L’université, limiter l’échec en première année

Principale proposition d’Emmanuel Macron, la publication des résultats par filière à l’université. Cela aura deux impacts. La première est la direction des étudiants lors de leur orientation post-bac. De plus, cela permettra aux université de se mettre en compétition sur certaines filières.

Emmanuel Macron veut aussi rendre les universités plus autonomes. Elles auront donc le choix du recrutement, mais aussi des filières qu’elles enseigneront. D’un autre côté, il souhaite aussi développer les cursus professionnalisants. Ouvrir notamment près de 80 000 places dans les IUT et les BTS. De plus, Emmanuel Macron prévoit une sélection d’entrée à l’université et surtout lors de l’entrée en Master.