fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Emmanuel Macron reste le grand favori devant Marine Le Pen

Présidentielle 2017: Emmanuel Macron reste le grand favori devant Marine Le Pen

Emmanuel Macron reprend de l'avance sur Marine Le Pen au second tour de la Présidentielle 2017 selon le dernier sondage paru sur Opinion Way.

Comme tous les jours le Présitrack d’Opinion Way dévoile les intentions de vote des électeurs face aux candidats de la Présidentielle 2017. Et pour cette édition du 7 avril rien ne change en tête. En effet, les résultats des cinq candidats favoris restent les mêmes. On retrouve donc Marine le Pen en tête avec 25% des scrutins. Emmanuel Macron occupe la seconde place avec 24%.

Suivent ensuite François Fillon avec 20% et Jean-Luc Mélenchon qui ne progresse plus mais se stabilise à 16%. Benoît Hamon lui est toujours à la traîne avec seulement 10%.

Emmanuel Macron gagne des voix pour le second tour de la Présidentielle 2017

Mais c’est dans les intentions de vote du second tour que les choses évoluent. En effet, Opinion Way, qui garde le résultat de son sondage du premier tour, pousse au bout en laissant le choix entre les deux personnalités en tête. Et c’est donc logiquement que l’on retrouve Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Si depuis deux jours, il se partagent respectivement 60% et 40% des voix, le passage d’Emmanuel Macron dans l’Emission Politique semble lui avoir fait gagner quelques suffrages. Il devance donc la leader du FN qui retombe en dessous de la barre des 40%.

Si c’est bien la présence du candidat d’En Marche ! sur France 2 qui a fait monter les intentions de vote au second tour, cela est parlant. En effet, cela signifie qu’il a réussi à rassembler. Ne marquant aucun point supplémentaire au premier tour, il a tout de même réussi à grappiller sur l’électorat d’un autre candidat pour la deuxième échéance.

Philippe Poutou gagne en notoriété

Parmi les petits candidats, quatre sont encore à 0%. Il s’agit de François Asselineau, Jean Lassalle, Jacques Cheminade et Nathalie Artaud. Un d’entre eux se détache. Il s’agit de Philippe Poutou qui obtient 2%. Pas de quoi remporter la présidentielle 2017. Mais il montre que son attitude dans le débat lui a fait gagner de la notoriété. A l’exception de Nicolas Dupont-Aignan. Proche des 5% habituellement, il descend à 3% et s’éloigne de la barre fatidique du remboursement de campagne.