fbpx
Actualités
Partager sur

Marion Maréchal-Le Pen se ridiculise sur Twitter et fait bien rire les internautes

Marion Maréchal-Le Pen se ridiculise sur Twitter et fait bien rire les internautes

Marion Maréchal-Le Pen est favorite aux élections régionales de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Mais si ses électeurs suivent le conseil qu'elle donne sur Twitter, pas sûr qu'elle remporte l'élection.

Marion Maréchal-Le Pen se ridiculise sur Twitter. En effet, la jeune candidate à la présidence de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est tombée sur un papier du site internet satyrique belge, NordPresse, qui dans un de ses papiers, invite les électeurs du Front Nationale à dessiner un petit coeur sur son bulletin de vote pour soutenir et déclarer son amour à la candidate du Front National… Le site écrit dans son « faux » papier : « la candidate FN en région PACA Marion Maréchal-Le Pen a lancé aujourd’hui sa campagne « Un petit coeur sur ton bulletin pour dire que tu m’aimes », qui consiste à demande aux électeurs de mettre un petit coeur sur le bulletin de vote Front National afin d’ajouter une touche de douceur et d’amour à ce vote patriote ».

Marion Maréchal-Le Pen s’est rendue ridicule elle-même

Mais si un site parodique se moque d’un candidat de la vie politique, ce n’est pas un problème en soit. Mais si la personne moquée aime l’article et le partage ensuite sur son compte Twitter personnel, cela devient un peu plus embarrassant. En effet, si le site invite en fait les électeurs de Marion Maréchal-Le Pen a faire l’erreur d’annoter leur bulletin de vote, ce qui le rendra nul, la plus jeune député de l’Assemblée Nationale n’a pas dû prendre conscience de ce qu’elle était en train de partager.

Un bulletin nul ne peut pas être pris en compte

Selon le site viepublic.fr, « le vote nul correspond à des bulletins déchirés ou annotés qui ne sont pas pris en compte dans les résultats de l’élection ». Autrement dit, dessiner un petit coeur rouge sur le bulletin de vote ne sera donc pas compté lors du dépouillement. Le site internet explique d’ailleurs qu’ « il est parfois difficile d’interpréter le sens d’un vote nul. L’électeur n’a pas forcément souhaité que son vote soit nul (il a cru, par exemple, qu’une mention manuscrite ajoutée n’aurait aucune incidence). Mais il arrive également que l’électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés ». Alors si tous les électeurs de Marion Maréchal-Le Pen dessinent un petit coeur sur leur bulletin, pas sûr qu’elle remporte l’élection. Pourtant elle est favorite, tout comme sa tante Marine Le Pen, dans la région Nord-pas-de-Calais-Picardie.