fbpx
Actualités
Partager sur

Marine Le Pen présidente: pourquoi c’est possible ?

Marine Le Pen présidente: pourquoi c'est possible ?

Marine Le Pen présidente n'est pas une affirmation sans fondement. C'est en effet fortement probable. MCE vous explique pourquoi !

Elle est en tête des sondages depuis maintenant deux mois. Et à près d’un mois et demi du premier tour de la Présidentielle 2017, Marine Le Pen fait figure de favorite. Certains s’en félicitent, d’autres s’en inquiètent. Malgré tout, les différentes études qui ont été faites laissent penser qu’elle perdra au second tour. Peu importe son rival. Malgré tout, François Hollande lui-même a réuni différents spécialistes afin de prévoir une solution de repli en cas de victoire de Marine Le Pen. Car oui, elle peut gagner, et voilà pourquoi.

1) L’électorat fixe de Marine Le Pen qui la soutien sans faille

Soyons honnête, l’électorat de Marine Le Pen est fidèle. En effet, si pendant des années, les électeurs se cachaient, aujourd’hui c’est fini. Ils se dévoilent et surtout montrent presque une certaine forme de fanatisme. Alors, si les 25% d’Emmanuel Macron semble se confirmer, son électorat est encore difficile à cerner. Pour ce qui est de Marine Le Pen, on sait pertinemment que la Présidente du FN a une base solide.

De plus, son électorat reste proche des idées de François Fillon. Si une partie de la droite se refusera à voter pour le Front National, il est encore difficile d’évaluer combien des 18% d’électeurs de François Fillon se tourneront vers Marine Le Pen. Si pour le moment, elle est donnée perdante, les sondages ne représentent qu’environ 1 000 sondés. Et surtout qu’on ne peut pas vanter les prédictions des sondages ces derniers temps (Trump, Fillon…).

2) L’affaire Fillon est une assurance de victoire pour Marine Le Pen

On ne va pas se le cacher, la principale gagnante de l’affaire Fillon, c’est bien elle. Certes, on peut malgré tout regarder le bénéfice sur l’électorat d’Emmanuel Macron. Mais pour ce qui est des rapprochements politiques, il ne faut pas se voiler la face. Marine Le Pen est grande gagnante de cette affaire politico-judiciaire. Pourquoi ? Car une partie des électeurs de François Fillon se tourne vers elle. Mais pas seulement.

En effet, la tempête médiatique qui s’abat sur la famille Fillon est au centre de l’intérêt. Et même si Marine Le Pen est-elle même inquiétée pour une affaire similaire, la sur-médiatisation de son rival lui permet d’agir dans l’ombre. Du coup, même si les problèmes judiciaires du FN sont nombreux… ils sont beaucoup moins impactants sur l’élection.

3) Les sondages ne sont plus des valeurs sûres

Comme expliqué dans la partie numéro une, les sondages ne sont plus réellement fiables. On l’a notamment noté avec la victoire de Donald Trump aux Etats-Unis, ou encore celle de François Fillon à la Primaire de la droite. Du coup, cela pourrait jouer dans l’élection présidentielle. Pour le premier tour, l’électorat de Marine Le Pen est fidèle et semble lui permettre d’accéder à l’étape suivante.

Pour le second tour, elle est donnée perdante… Mais les débats n’ont pas eu lieu. D’autant plus que si l’électorat FN ne se cache plus, il n’est pas certains que les sympathisants d’autres partis qui seraient prêt à voter Marine Le Pen au second tour le crient sur les toits. D’autant plus que la leader FN est capable de récupérer des électeurs venant de tous les bords politiques. Alors oui ! Marine Le Pen présidente, c’est tout à fait possible.