fbpx
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Marine Le Pen recadre une journaliste

Présidentielle 2017: Marine Le Pen recadre une journaliste

En novembre dernier, Marion Maréchal-Le Pen se distinguait à l’inauguration du QG de campagne de sa tante… par son absence.

Marine Le Pen a légèrement perdu son sang froid ce mardi matin sur LCI. La présidente du Front National n’a pas apprécié les questions de la journaliste.

Marion Maréchal-Le Pen au coeur de la polémique

Marion Maréchal-Le Pen était absente au moment de l’inauguration du QG de campagne de Marine Le Pen. Une absence très vite remarquée par les observateurs politiques qui se sont empressés de reprendre le sujet. Y a-t-il des discordances au sein du FN ?

Marion Maréchal-Le Pen est absente à l’inauguration de l’Escale. On apprend également qu’elle n’est pas non plus dans l’organigramme de campagne. Coïncidence ? Depuis novembre, les rumeurs vont bon train sur la prétendue guerre secrète qui se profile au sein du Front National.

Florian Philippot et Marion Maréchal-Le Pen ont eu l’occasion de s’en défendre à plusieurs reprises. Représentant chacun une ligne divergente au sein du parti, ils voulaient rassurer sur une éventuelle mésentente. Et alors qu’on croyait la page tournée, voilà qu’une phrase fait remonter les tensions.

En effet, Audrey Crespo-Mara évoque le dernier meeting de Marine Le Pen, ce weekend à Lyon. Elle rappelle qu’on y a aperçu Marion Maréchal-Le Pen. La journaliste demande alors pourquoi la nièce de la candidate ne fait pas partie de l’équipe de campagne. Ce que corroborent certains articles de novembre.

Critique du journalisme

Mais Marine Le Pen joue d’abord les incrédules et laisse la journalistes s’enfoncer dans sa question en ne répondant que : « ah bon? ». Et puis d’un coup, Marine Le Pen, sur un ton enjoué, met un terme à la polémique.

« Je vais vous donner un conseil, pour le reste de votre carrière, allez à la source. Ne lisez pas ce qu’écrivent vos confrères. »

>Regardez l’émission en entier ici

La dispute à ce sujet en reste là grâce à l’intervention d’Adrien Gindre qui détourne la conversation.

Autre sujet tendu pour la candidate à la présidentielle : le financement de sa campagne. Marine Le Pen affirme qu’elle va bientôt avoir les moyens de mener ses différents meetings. Et ce, malgré le refus des banques de lui prêter de l’argent.

Mais quand on lui demande de quel pays vient cet argent, elle reproche aux journalistes une question injuste. En effet, selon Marine Le Pen, les journalistes devraient également s’intéresser à la provenance de l’argent de campagne d’Emmanuel Macron.