fbpx
Actualités
Partager sur

Marine Le Pen cherche des investissements pour sa campagne à l’étranger

Marine Le Pen cherche des investissements pour sa campagne à l’étranger

Les banques françaises ne veulent pas de Marine Le Pen… C'est pourquoi la présidente FN cherche des investissements à l'étranger.

On entend déjà les critiques et surtout la réponse de Marine Le Pen… Europe 1 annonce en effet que les demandes de financement de la présidente du Front National sembleraient volontairement écartées par les banques françaises, ce qui obligerait Marine Le Pen à chercher des établissements bancaires à l’étranger. Selon le média, la présidente du FN s’est même déjà dirigée vers des établissements bancaires à l’étranger dans le but de financer sa campagne. -Celle-ci s’est d’ailleurs déjà plaint publiquement en profitant de ce discours pour tacler ses concurrents: « comment il se fait que des partis politiques à des niveaux d’endettement inouïs aient le soutien des banques et pas le FN ».

La Société Générale ne veut plus donner d’argent à Marine Le Pen

Président de la Fédération bancaire française, Frédéric Oudéa a été sommé par Marine Le Pen de donner des réponses à cette question. Celui-ci ne devrait d’ailleurs pas tarder à donner une réponse à Marine Le Pen selon Europe 1. Frédéric Oudéa étant le PDG de la Société Générale, c’est la banque historique du FN… Lors de la campagne 2012, ce sont 4 millions d’euros qui ont été donnés au parti d’extrême droite. Mais la Société Générale a indiqué qu’elle ne donnerait plus un seul centime à Marine Le Pen et son parti en utilisant l’affaire Bygmalion pour justifier sa décision. Mais cela ne fait que poser des problèmes au FN qui doit chercher des financement ailleurs que dans sa banque.

La Chine et l’Inde en priorité ?

Car faute de financement pour la campagne électorale, Marine Le Pen risque de se compromettre dans la course à l’Elysée. Si bien que la candidate d’extrême droite a déjà décidé de lancer un appel à 45 établissements bancaires hors de France. Selon Europe 1, des courriers ont été envoyés il y a déjà trois semaines vers la Chine et l’Inde. Toujours selon la radio, le FN aurait besoin de dégager 20 millions d’euros pour espérer passer et réussir à financer un second tour dans une présidentielle. Si l’accession à l’Elysée risque d’être compliqué, ce sont surtout envers les élections législatives que Marine Le Pen place tous ses espoirs… Mais cela nécessite aussi un financement complet.