fbpx
Actualités
Partager sur

Marine Le Pen réussit une chose que son père n’a jamais fait

Présidentielle 2017: Marine Le Pen réussit un exploit au Liban

Il est très important pour un candidat à la présidentielle d’asseoir son pouvoir diplomatique. Marine Le Pen vient de le faire, au Liban.

C’est la première fois qu’elle est officiellement reçue par un président en exercice. Avec ce tour de force, Marine Le Pen réussit un exploit au sein de son parti qui l’engage sur la bonne voie de la présidentielle.

Marine Le Pen, boudée à l’international

Jusqu’ici désavouée par la classe politique française et internationale, Marine Le Pen n’avait jamais été reçue par un chef d’Etat en exercice. Ce weekend, au Liban, elle est réussit à obtenir une entrevue avec le président Michel Aoun.

C’est un exploit que même son père n’avait pas réussi. Marine Le Pen, reçue de manière très officielle par un chef d’Etat en exercice. Une victoire pour la cheffe du Front National, qui conforte sa stature présidentielle.

Ce lundi, elle s’entretient donc avec Michel Aoun, président libanais. Sur place, on promet de traiter tous les candidats à l’élection présidentielle française de la même manière. Une promesse qui a dû faire sourire les médias, habitués à traiter le sujet FN de façon très particulière.

Mais le président libanais tient ses engagements. Après avoir reçu Emmanuel Macron et essuyé une annulation de dernière minute par François Fillon, il accueille Marine Le Pen à bras ouverts.

Un historique de déceptions diplomatiques

C’est une première dans l’histoire du Front National. Et ce, malgré les nombreux appels du pied de Jean-Marie Le Pen, du temps de sa présidence. Il avouait ainsi avoir une tendresse particulière pour le pays où de nombreux membres du parti se sont engagés lors de la guerre.

En mai 2015, selon Le Huffington, elle avait réussi à obtenir un entretien avec le Premier ministre égyptien. Une semi-victoire qui annonçait déjà la poussée internationale qu’elle allait réaliser.

Et comme son père avait un penchant pour le Liban sans obtenir de reconnaissance officielle, Marine Le Pen n’a jamais eu d’entretien avec Vladimir Poutine. Ses échecs ont été beaucoup plus difficile à encaisser aux Etats-Unis et au Canada.

Il y a quelques semaines, la candidate a fait parler d’elle avec des photos où elle semblait attendre de pied ferme un entretien dans la Trump Tower. Mais au terme de son voyage aux Etats-Unis, elle n’a jamais rencontré Donald Trump.

Plus tard, au Canada, sa visite a suscité une vague de manifestations hostiles à son encontre. Preuve que la candidate frontiste a encore du chemin à faire avant de se faire accepter par les leaders internationaux.