fbpx
Actualités
Partager sur

Législatives: Allons Enfants le parti des 18-25 se porte candidat

Législatives: Allons Enfants le parti des 18-25 se porte candidat

Allons Enfant c’est le parti de la jeunesse française, déçue par la politique des partis traditionnels. Allons Enfants se lance dans les législatives.

C’est un parti jeune, créé par des jeunes, et principalement pour les jeunes. Allons Enfants est un parti politique lancé en novembre 2015. C’est un parti qui veut défendre la parole des 18-25 ans, trop souvent délaissés des programmes politiques.

Allons Enfants, le parti de la jeunesse

L’objectif principal du parti Allons Enfants est de représenter la jeunesse dans les institutions publiques. Créé officiellement par Pierre Cazeneuve, 21 ans, en novembre 2015, le parti a en fait déjà des élus. Deux pour être exact, dont Pierre Cazeneuve.

En 2014, Allons Enfants place des candidats aux municipales et emporte deux sièges à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Pour les législatives, le parti jeune voit plus grand. 100 candidats pourraient être inscrits sur des listes pour obtenir un poste à l’Assemblée nationale.

Une campagne législative compliquée

La campagne promet d’être difficile. Comme le dit son fondateur dans les colonnes du Figaro, Allons Enfants « est le parti le plus pauvre de France ». Néanmoins c’est un parti fort de déjà 7500 adhérents.

Pour la campagne, Allons Enfants propose de recueillir des propositions sur la plateforme en ligne Ruche.io. Le parti mise surtout sur l’éducation, le développement durable ou encore le digital. Les thèmes de l’avenir selon le parti.

Les thèmes qui intéressent les 18-25 ans. Ceux sur lesquels ont peut miser sur des développement à long terme. Parce que selon Pierre Cazeneuve les partis politique ne pensent qu’à court terme, et ne pensent donc pas aux jeunes.

Mais passer 25 ans ? Selon Le Figaro, Alons Enfants préconise de se détacher du parti. Passer 25 ans, il faut laisser sa place aux plus jeunes. Cela évite aussi la tentation du cumul des mandats. Ils faut donc laisser leur place à ceux qui ne croient pas ou plus en la politique. D’ailleurs très peu d’entre eux ont été encartés avant.

Certains ne s’intéressaient même pas à la politique avant d’intégrer Allons Enfants.