fbpx
Actualités
Partager sur

Immigration, laïcité, peine de mort… le programme de Marine Le Pen

Immigration, laïcité, peine de mort... le programme de Marine Le Pen

Marine Le Pen a dévoilé son programme. Voici ce qui a changé sur trois mesures phares de la candidate à la Présidentielle 2017.

Ce n’était pas une surprise, Marine Le Pen s’est relancée dans la campagne de la Présidentielle 2017. Cette fois-ci, les ambitions sont claires. La présidente du Front Nationale veut prendre sa place à l’Elysée. Et pour cela, la candidate a épluché son programme et à mis un point à des propositions qui pouvaient porter à confusion lors de la Présidentielle 2012. Mais quels sont ces changements mis en place par Marine Le Pen pour cette nouvelle élection ? MCE a pris trois sujets qui font généralement le fond de commerce du parti d’extrême droite.

1) L’immigration légale revue à la baisse par Marine Le Pen

En 2012, Marine Le Pen proposait une immigration légale réduite de 200 000 à 10 000 entrées par an sur le territoire. Au final, cela faisait donc 20 fois moins d’admissions en France sur la durée de son quinquennat. Cette année, les chiffres sont quasiment identiques. Mais les termes sont différents. En effet, la candidate FN parle donc d’un « solde annuel de 10 000 », comme le relève France Info.

Reste à savoir si elle parle du solde migratoire. Selon l’Insee, ce dernier est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et ceux qui l’ont quitté au cours de l’année. Si c’est le cas, cela donnerait des chiffres complètement différents sur le nombre de réfugiés accueillis en France. En effet, la division serait donc de 14 selon les chiffres de l’Insee qui utilise pour le moment les chiffres de 2013.

2) Pousser la laïcité dans ses retranchements

Ce n’est pas une surprise, le FN et Marine Le Pen sont favorables à l’interdiction de signes ostentatoires pour les agents comme pour les usagers du service public. C’est en tout cas ce qui avait été annoncé en 2012 dans son programme. Son idée était donc d’inscrire dans la constitution que la République ne reconnaît aucune communauté. Cela n’a donc pas changé en 2017. Si ce n’est que son ambition est porté encore plus loin. En effet, elle propose son concept de la laïcité « à l’ensemble de l’espace public ». Pour le moment l’interdiction ne concerne que le voile intégrale depuis 2010.

3) La Peine de mort disparaît de son programme

Depuis quelques années, notamment après les attentats terroristes sur le sol français, la question de la peine de mort fait débat dans certains milieux. Malgré tout Marine Le Pen était claire en 2012. Elle souhaitait réinstaurer la peine de mort en 2012 ainsi qu’une « réclusion criminelle à perpétuité réelle ». Si la réclusion criminelle à perpétuité est toujours maintenue, la peine de mort à totalement disparu du programme de Marine Le Pen 2017.

Malgré tout, ce retrait n’est pas totalement mis de côté. En effet, FranceInfo explique que Marine Le Pen prône la mise en place d’un référendum d’initiative populaire. Ce qui signifie qu’avec une telle mesure, 500 000 citoyens français pourraient lancer une consultation sur le retour de la peine de mort.