fbpx
Actualités
Partager sur

Hommages aux Invalides: journée de commémoration aux victimes du terrorisme

Hommages aux Invalides: journée de commémoration aux victimes du terrorisme

François Hollande et d'autres représentants politiques étaient aux Invalides pour une cérémonie de commémoration pour les victimes du terrorisme.

C’est une journée historique. François Hollande, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et d’autres représentants politiques se sont réunis aux Invalides pour une journée de commémoration. Depuis 9 heures, une cérémonie d’hommage aux victimes du terrorisme est organisée. Une célébration qui réunit la France et ses représentants depuis 1998 par l’intermédiaire de l’Association française des victimes du terrorisme (AfVT) et la Fenvac. Mais cette année, cette commémoration des Invalides a pris une autre ampleur. En effet, la multiplication des actes djihadistes en France a profondément perturbé le pays. Entre les attentats de Paris, ceux de Nice et les attaques isolés, 230 personnes sont décédés. Lors de la cérémonie, une minute de silence a été entreprise dans le coeur des Invalides et François Hollande a pris la parole.

La lutte contre le terrorisme persiste

François Hollande a commencé son discours en déclarant: « à travers vous c’est la France toute entière qui a été visée ». Parlant ensuite des victimes, il ajoute: « nous venons de vous écouter, vous les victimes, les proches ». Il a ensuite parlé des « êtres chers qui vous ont été arrachés. des êtres plein de vie, des innocents qui n’avaient pas de haine mais que la haine a massacrés ». Le chef de l’Etat a ensuite tenu à préciser que la France luttait encore contre le terrorisme et ne cèdera pas : « une fois que le pire advient, l’Etat doit être exemplaire dans ses réactions ». Il a ensuite rappelé que le devoir de vérité, elle doit être dite, et a ensuite insisté sur le fait que l’Etat doit répondre à toutes les questions y compris sur son propre rôle et de les assumer.

Aux Invalides, François Hollande appelle a humaniser le système d’indemnisation des victimes

D’ailleurs, le sujet de la lutte contre le terrorisme va être au coeur du débat pour la présidentielle 2017. Un thème clé qui mobilise déjà le chef de l’Etat. Lors de son discours, il a aussi appelé à réformer le système d’indemnisation des victimes du terrorisme. Aux Invalides, il a expliqué que ce nouveau projet visé à établir un nouveau fonctionnement et des nouvelles règles. « L’Etat doit se porter garant. La prise en charge médicale et psychologique sera assurée dans l’immédiat et sur le temps long. Il faut humaniser l’aide aux victimes », a expliqué le chef de l’Etat. A 10h53 ce matin, à l’issue de son discours, François Hollande a quitté les Invalides.