fbpx
Actualités
Partager sur

François Fillon: une visite houleuse au Salon de l’Agriculture

François Fillon: une visite houleuse au Salon de l'Agriculture

François Fillon s'est tout de même rendu au salon de l'agriculture hier. Malgré tout, sa visite a été plus que houleuse. Notamment avec un agriculteur.

Il était censé s’y rendre mercredi matin. Mais François Fillon qui doit rencontrer les juges d’instruction en vue d’une mise en examen n’a pas pu honorer ce rendez-vous. Convoquant la presse, il a fait part de son ambition à rester le candidat LR à la Présidentielle 2017. Du coup, il s’est rendu au salon plus tard dans l’après-midi. Son interlocution n’a d’ailleurs pas échappé aux agriculteurs présents sur le salon.

On s’attendait d’ailleurs à une visite houleuse dans une journée déjà marqué par le jet d’un oeuf sur le crâne d’Emmanuel Macron. Mais François Fillon a commencé sa visite par des soutiens. Arrivé Porte de Versailles, le candidat est tombé face à des applaudissements et des encouragements. Mais cela n’a pas empêché un agriculteur de lui dire le fond de sa pensée.

Un agriculteur ne supporte pas le passage du candidat François Fillon

« Vos enfants ont 84.000 euros à mettre sur un compte ?! », lui lance alors un agriculteur dans les allées du salon. Ce dernier ne s’est pas arrêté et a continué. « Monsieur Fillon a quand même dit devant Alain Juppé « Quand on passe devant un radar, on paye son PV ». Mais qu’il paye son PV avec toutes ses ardoises », a-t-il ajouté. Avant de conclure par une phrase qui en dit long sur le ras-le-bol des agriculteurs: « Moi, je gagne 356 euros par mois à torcher le cul de mes vaches… ».

C’est un soutien de droite qui prend la défense de François Fillon en déclarant: « Je vous le dis il va gagner. Tout ça parce qu’il a un programme pour casser la baraque et ça, ça ne plaît pas à monsieur Hollande, à madame Le Pen et à d’autres ». Mais le débat s’enchaîne. Et l’opposant lui répond: « C’est un scandale monsieur, comment vous osez ? Ça ne vous fait pas peur ? Vous en êtes désespérés à ce point-là ? Regardez votre âge dit tout ! ».

François Fillon crée le débat autour de lui

Bien évidemment, le débat a enflammé toutes allées du Salon de l’Agriculture au passage de François Fillon. Ce dernier a tout de même confirmé une chose, il ne lâcherait pas. Convoqué par les juges dans l’affaire du Penelopegate le 15 mars prochain, le maintient de sa candidature fait débat. En effet, l’ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy est accusé d’avoir offert un emploi fictif à sa femme. Cette dernière a en effet été l’assistante parlementaire de son mari sans qu’aucune preuve d’un travail réel n’ait pu être donné.