Actualités
Partager sur

Europe: bientôt un pass InterRail gratuit pour les jeunes ?

europe-bientot-un-pass-interrail-gratuit-pour-les-jeunes-europe-bientot-un-pass-interrail-gratuit-pour-les-jeunes-grande
Partager
Partager sur Facebook

La Commission européenne s’est réunie mardi en session plénière pour discuter d’un projet de transport en train gratuit pour les jeunes Européens.

La Commission européenne s’inquiète de la montée de l’euroscepticisme en Europe. Pour contrer le phénomène chez les jeunes, elle s’est dit prête à examiner la possibilité d’un pass InterRail gratuit.

La Commission européenne très enthousiaste

Mardi, devant la Commission européenne, la commissaire aux Transports, Violeta Bulc a félicité la mise en avant du projet. Elle a qualifié la proposition d’un eurodéputé allemand sur le pass InterRail gratuit « audacieux ».

Violeta Bulc a promis d’étudier la question de la faisabilité de ce pass. Ainsi que le coût que cela engendrerait pour l’Union européenne. En août 2015, une proposition d’un eurodéputé hongrois allant dans ce sens avait été rejetée. A l’époque, la Commission refusait de débourser de l’argent.

Mais la situation s’est aggravée. Notamment avec le Brexit. Les eurodéputés sont maintenant dans l’urgence de recréer un sentiment d’appartenance à l’Union. En particulier chez les jeunes de moins de 25 ans.

Le Pass InterRail pour inciter les jeunes à voyager à travers l’Europe

Le débat lancé par l’eurodéputé allemand Manfred Weber reçoit une approbation générale au Parlement européen. Cependant, sa mise en place pourrait prendre du temps.

Aujourd’hui, il y a six millions de jeunes de moins de 25 ans en Europe. Un pass InterRail annuel coûte actuellement jusqu’à 480 euros. Cela représenterait un financement à hauteur de 2,88 milliards.

Dans leur programme d’élection de 2009, les eurodéputés néerlandais avait envisagé de financer ce pass gratuit sur les fonds européens. Mais le Parlement n’est pas prêt à faire des coupes budgétaires pour financer un projet de la Commission.

Par ailleurs, il faudrait que ce tarif préférentiel s’applique à tous les jeunes Europénns. Or, pour le moment, des pays comme Chypre ou Malte ne font pas partie de l’offre InterRail. Violeta Bulc propose alors de trouver d’appliquer ces tarifs à d’autres modes de transports.

Elle se dit même prête à lancer un concours pour les moins de 25 ans. Ce concours pourrait récompenser la meilleure idée concrète pour la mobilité des jeunes.