MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Etats-Unis: le planning familial écrasé par les dons après l’élection de Trump

Etats-Unis: le planning familial écrasé par les dons après l'élection de Trump
Partage
Partager sur Facebook

Un peu plus d’un mois après l’élection de Donald Trump, à quelques semaines de sa prise de fonction, les premiers effets se font déjà sentir.

Le programme de Donald Trump est clair. Puisqu’il s’oppose à l’IVG ou encore au mariage homosexuel et aux immigrés, pourquoi continuer de financer les associations qui les soutiennent ?

Les Américains solidaires face à Trump

Suivant ce raisonnement, les anti-Trump et les pro-IVG, pro-mariage gay et pro-immigrés, se sont tous levés dans un élan de solidarité. En effet, comme le révèle le journal The Guardian, relayé par Libération, les dons aux associations non-lucratives ont plus qu’explosé.

D’après The Guardian, la période des fêtes est habituellement une période où les dons aux associations sont les plus nombreux. Sauf que cette année, avec l’élection de Donald Trump, les Américains se sont 40 fois plus mobilisés.

En effet le nombre de dons a été multiplié par 40 par rapport aux années précédentes. On dénombre ainsi près de 300 000 dons individuels dont 82 000 pour les planning familiaux. Parmi les personnes qui ont le plus donné on retrouve notamment les millenials. Ils représentent la moitié des donateurs.

Le Guardian raconte ainsi l’histoire d’un homme qui a fait un chèque de 10 000 dollars pour une association qui vient en aide aux femmes. Avec son chèque il a ajouté une lettre où il s’excuse et se dit « embarrassé » que Trump ait gagné les élections.

En France les subventions sont-elle en danger ?

Un autre homme a organisé une collecte dans son quartier et en a distribué les fruits à une association qui aide les migrants à s’insérer dans la société.

En France un tel élan de solidarité serait-il possible ? Ce mouvement citoyen qu’observe The Guardian répond à la politique conservatrice de Donald Trump qui souhaite couper les financements aux associations.

En France déjà certaines subventions sont en danger. C’est le cas par exemple en Île-de-France où Valérie Pécresse a supprimé les subventions de recherche sur le genre.

Dans la région PACA, Marion Maréchal-Le Pen avait soulevé un tollé. Lors de sa campagne en promettant un retrait de 200 000 euros d’aides au planning familial. Elle avait ainsi créée une vive polémique au sein du Front National.

Quelle est la ligne du FN ?

En effet Marine Le Pen, à l’époque en campagne dans le Nord, voulait montrer que la ligne politique de sa nièce était personnelle. C’est le même débat qui s’engage aujourd’hui à seulement quelques mois de la présidentielle. La cadette du Parlement souhaite revenir sur le remboursement intégral de l’IVG. Une mesure que ne semble pas soutenir Marine Le Pen.

Récemment dans les médias la présidente du FN avait dû se montrer ferme à l’encontre de sa nièce. Elle avait par ailleurs rappelé que c’était elle la candidate à la présidentielle et qu’en tant que telle elle n’envisageait pas de toucher à l’IVG.

Autres vidéos recommandées pour vous